Spectaculaire augmentation des cas de rougeole en Belgique entre janvier et juin

Lundi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonçait qu'au premier semestre 2019 les cas de rougeole à travers le monde avaient triplé par rapport à la même période en 2018.

Lundi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonçait qu'au premier semestre 2019 les cas de rougeole à travers le monde avaient triplé par rapport à la même période en 2018. Le rapport de l'institut de recherche de la santé publique (Sciensano) montre que la Belgique n'a pas été épargnée par cette hausse, surtout en Wallonie et en région de Bruxelles-Capitale.

Entre janvier et juin cette année, 357 cas de rougeole on été recensés en Belgique, contre 117 en 2018. Mathématiquement, la Belgique se trouve donc au dessus de la tendance générale qui a triplé depuis l'année dernière. Une hausse constante depuis 2016, après un record atteint entre février et mars 2017.

Si la propagation du virus touche les trois régions du royaume, la Wallonie (179 cas) et Bruxelles-Capitale (104 cas) ont été davantage atteints que la Flandre (environ 74 cas).

D'importants foyers épidémiques ont notamment été recensés dans les milieux scolaires de la Louvière ou de Verviers ainsi que dans la prison de Lantin, en province de Liège, poussant la cour d'assises de Liège à suspendre en mai le procès des cinq accusés de l'assassinat de Valentin Vermeesch.

Sciensano rappelle que si le virus touche principalement les enfants, les jeunes adultes qui souvent ne sont pas vaccinés ou ne connaissent pas leur statut de vaccination, sont également à risque.

En Belgique la vaccination est offerte à tous les enfants et les jeunes à partir de 12 mois. Elle consiste idéalement en 2 doses, une première à 12 mois et une deuxième entre sept et neuf ans. Le statut de vaccination peut être vérifié par une prise de sang et la vaccination rattrapée si besoin.

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF