Ville de Bruxelles 1000

La gare du Nord évacuée, les lignes de bus y passeront de nouveau dès ce soir ou demain

Les acteurs sociaux bruxellois ont dirigé 148 personnes installées à la gare du nord vers des centres d'hébergement ce jeudi soir.

Une opération policière était prévue à 11h30 ce vendredi matin pour évacuer manu militari les éventuelles personnes qui refuseraient de quitter la gare. Elle n'a finalement pas eu lieu car tout le monde avait déserté. Dans les centres pour sans-abri, les migrants seront suivis par l'Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile (Fedasil). Ceux qui « ne saisiraient pas cette chance » et retourneraient vers la gare seront emmenés en centre fermé, a précisé la ministre de l'asile et de la migration, Maggie De Block.

148 personnes déplacées hier soir

Ce matin à la gare du Nord, tout était calme selon nos reporters sur place. Il ne restait que des couvertures. En effet, il n'y a pas eu d’opération policière comme prévu ce vendredi matin à 11h30 car les acteurs sociaux sont passés hier à 21h. Une dizaine de travailleurs sociaux du Samusocial, de la Croix-Rouge et de la Plateforme de soutien aux réfugiés se sont rendus à la gare du Nord et ont proposé un trajet en bus ou en camionnette vers des centres d'accueil. Au total, 148 personnes ont été déplacées vers la porte d'Ulysee à Haren (40), le Centre d’accueil pour sans abris du Botanique (48) géré par le Samusocial et le centre Croix Rouge rue de Trèves (60). Entre 40 et 50 personnes sont restées sans solutions d'hébergement. 

«  Cette mesure est prise à titre temporaire afin de répondre à l’urgence humanitaire et sanitaire frappant les personnes sur place dont la situation se détériore jour après jour », indique le Samusocial. L'idée est de collaborer avec l'Agence fédéral pour l'accueil des demandeurs d'asile, Fedasil afin d'orienter les migrants hébergées.

Réouverture des lignes et nettoyage

La société de transport en commun flamande, De Lijn, se dit heureuse de voir une solution se dégager. Les arrêts de bus devraient être remis en place ce soir au demain matin. Elle avait en effet arrêté de faire circuler ses bus depuis la Gare du Nord depuis le début du mois de mai. La Stib n'a quant à elle pas encore pris de décisions. Les lignes 61 et 20 vont reprendre dès demain matin et s’arrêteront à la Gare du Nord dans le tunnel souterrain.

Il était prévu que les personnes qui n’avaient pas quitté la gare seraient évacuées manu militari ce vendredi matin. Mais il n’y a pas eu besoin de le faire. La police reste néanmoins vigilante pour que personne ne s’y réinstalle. La gare du Nord va à présent être nettoyée. Ceux qui voudraient y revenir seront interceptés par la police.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF