Berchem-Sainte-Agathe 1082

4 bonnes raisons de ne pas donner son pain aux canards bruxellois

Pour beaucoup, c'est un souvenir d'enfance; se balader près d'un étang ou d'un lac, apporter ses restes de pains et les distribuer petits morceaux par morceaux aux oiseaux aquatiques... Pourtant, cette pratique est néfaste pour l’environnement et est d'ailleurs interdite dans les parcs bruxellois.

Bruxelles Environnement veut sensibiliser les citoyens à la problématique du nourrissage des canards dans ses parcs. Beaucoup l'ignorent mais cette pratique courante est en réalité interdite, et ce, pour de très bonnes raisons!

Avant tout, le pain n'est pas un aliment qui convient au régime alimentaire des canards ou des oies. Ces oiseaux sont principalement herbivores et leur système digestif n'est pas adapté au pain. Une fois humide, la mie gonfle dans leur estomac, ce qui peut provoquer chez eux de graves troubles voire des malformations.

Ensuite, on observe que les restes laissés aux canards profitent surtout aux espèces opportunistes des villes. Les pigeons, rats et autres espèces indésirables viennent se régaler autour des points d'eau. Cela crée une concurrence avec les espèces indigènes qui se retrouvent alors menacées de disparition.

C'est finalement tout l'écosystème, particulièrement fragile en ville, qui subit l'impact négatif des kilos de pains abandonnés chaque jour à destination des canards. Un étang peut voir son équilibre écologique totalement chamboulé par cet apport excessif de matières nutritives. En cas de grosses chaleurs, cette eau trop riche devient mortelle pour ses habitants, algues et bactéries dangereuses prolifèrent et il faut ensuite des mois pour rétablir l’équilibre.

Alors que les beaux jours se rapprochent, apportant avec eux la promesse de moments de détente dans les parcs bruxellois, il était important de rappeler ce point de règlement méconnu. C'est pour cela que des actions de sensibilisation et d’information ont été planifiées dans le cadre des Journées bruxelloises de l’Eau. Un stand d’information se tiendra le dimanche 17 mars au parc Roi Baudouin et le dimanche 24 mars aux étangs Mellaerts.