Neufchâteau 6840

Neufchâteau: Le bourgmestre a-t-il plagié le discours du roi ?

L'anecdote fait les choux gras de l'opposition chestrolaise sur Facebook : les bons voeux du député-bourgmestre Dimitri Fourny reprennent mot pour mot, et sans citation, le discours du roi du 24 décembre 2018.

La comparaison est facile, les deux premiers paragraphes de l'édito de janvier -signé de la main du bourgmestre- de la revue communale "Oyez Citoyens" sont la copie conforme du début du texte royal, toujours lisible sur le site Monarchie.be et que nous retranscrivons ici :« Les fêtes de Noël et de nouvel an sont l’occasion idéale de prendre du recul, d’arrêter notre course à la poursuite du temps. De faire le point. Mais aussi de se souvenir que la vie est un chemin que nous ne faisons pas seuls, mais avec des compagnons de route, qui, comme nous, ont besoin d’une présence, d’une écoute et de conseils.Pour la plupart d’entre nous, les fêtes de fin d’année sont des moments de retrouvailles et de partage, des moments où l’on prend du temps avec des proches. En particulier pour ceux qui traversent de lourdes épreuves, connaissent la solitude, ou qui ont perdu un être cher, la présence et l’écoute d’un proche a une valeur inestimable ».

Discours de S.M. le Roi - Noël et Nouvel An (24/12/2018)

Cette bévue est-elle l'oeuvre de Dimitri Fourny ou d'un de ses collaborateurs ?

Y a-t-il eu un oubli de citation ? Jusqu'à présent, nous ne sommes pas parvenus à joindre le bourgmestre pour en avoir le coeur net.

En cette période d'incertitude post-électorale, l'histoire aura au moins eu le mérite de dérider les Chestrolais et donne l'occasion, à ceux qui l'auraient raté, de revisionner le discours de notre souverain.

Frédéric Feller

Retrouvez l'article original sur TV Lux