Liege 4000

Les baraques à lacquemants de la Foire de Liège : Vincent Delforge, où cela croque sous la dent

Cela fera 60 ans l'année prochaine que Vincent Delforge est présent sur la Foire de Liège. L'enseigne est connue pour ses croustillons un peu partout en Belgique. Mais à Liège, ce sont les lacquemants qui retiennent toute l'attention !

Si Vincent Delforge tient le stand qui porte son nom, c'est également lui qui a repris les affaires des maisons Plouette, Bosman et Jeanne Vandervaeren. Sa spécialité ? Son sirop et la gaufrette croustillante !

Depuis combien de temps est-ce que vous faites des lacquemants ?

J'ai repris l'affaire de mon papa, donc je n'ai jamais rien connu d'autre. On baigne dans les lacquemants et les croustillons depuis qu'on est tous petits moi et mes frères. C'est depuis toujours on va dire ! Mon papa est présent sur la Foire depuis 1959.

Est-ce qu'il y a une histoire particulière depuis 1959 concernant votre stand ?

Comme mon papa a fait beaucoup d'enfants et qu'on a tous trouvé notre vocation dans le lacquemant, on a tous au fur et à mesure des années repris des affaires qui se présentaient (des commerces à remettre et des anciennes maisons).

Ce qui fait que depuis 1959, on peut dire que les établissements Delforge se sont multipliés sur le boulevard d'Avroy.

Il y en a plusieurs et nous avons même eu l'opportunité de reprendre de vénérables maisons, comme la maison Plouette qui font aussi partie de notre groupe et c'est une fierté pour nous !

Au fond, pourquoi les lacquemants ?

J'aurais tendance à répondre... pourquoi pas ? C'est un mystère ! Et pourquoi les lacquemants et pourquoi à Liège ? Parce que vous allez sur certaines autres grandes foires du pays, les lacquemants sont parfaitement inconnus.

Quand on vous demande des lacquemants au comptoir en général, c'est un Liégeois ou un Anversois (parce qu'à Anvers, les lacquemants sont assez populaires aussi) qui s'est perdu et qui passe par Namur, Bruxelles ou Charleroi et qui vous demande des lacquemants.

C'est vraiment très limité géographiquement autour de Liège, dans un rayon qui va de Huy à Verviers et autour d'Anvers, le cercle est encore plus petit. C'est vraiment Anvers même.

Est-ce que vous avez une spécialité particulière sur votre stand ?

Notre spécialité, ce sont bien sûr les lacquemants Delforge qui sont réputés pour leur croustillant et leur sirop subtilement parfumé. Évidemment, il n'y a pas de mauvais lacquemant : il y a autant de lacquemants qu'il y a de baraques à lacquemants.

Ils sont tous différents, ils sont tous bons. Les uns sont plus croustillants, les autres sont plus moelleux, les uns sont plus parfumés à l'oranger, les autres sont beaucoup plus neutres... Et là où on a l'habitude d'aller, on a tendance à dire que ce sont les meilleurs lacquemants et les gens ont raison.

Mais la particularité des lacquemants Delforge, c'est un parfum subtil et une croustillance.

Est-ce que vous avez une anecdote depuis le début de la Foire ou depuis le début que vous faites des lacquemants ?

Je n'ai pas particulièrement d'anecdote qui me vient à l'esprit. Il nous arrive des choses remarquables tous les jours et, à la longue, on finit par les oublier...

Enfin... pourquoi venir chez vous plutôt que chez vos concurrents ?

Parce que quand on considère que les miens sont les meilleurs, eh bien on vient chez moi. Un petit exemple : on a repris la maison Plouette. Les clients de la maison Plouette ne jurent que par les lacquemants Plouette. On a gardé la recette traditionnelle Plouette et puis ici, nos clients de chez Delforge ne jurent que par les lacquemants Delforge.

Donc c'est la même maison et on fait deux lacquemants bien différents : le lacquemant Delforge et le lacquemant Plouette. Faites l'expérience : prenez un lacquemant de chaque côté, vous verrez qu'ils sont totalement différents. Ils sont tous les deux aussi bons l'un que l'autre, mais ils sont différents.

Antoine Libotte