Silly 7830

Le Théâtre au Vert du 21 au 25 août à Thoricourt

Le festival Théâtre au vert est un moment rare, au cœur de l’été, où, alors que les théâtres urbains se sont endormis, les troupes et leurs publics s’offrent mutuellement un cadeau.

Les comédiens réveillent leurs vacances pour proposer aux spectateurs leurs succès des saisons passées ou dévoiler en avant première leurs surprises des saisons futures. Hors de leurs murs, dignes héritiers des troubadours, ils débarquent et nous invitent à nous divertir, au sens le plus noble du terme. Conscients du caractère magique et éphémère du moment, ils s’évertuent à offrir pour un soir le meilleur de leur art.

En écho à de tels cadeaux, les Silliens mettent un point d’honneur à se montrer des hôtes dignes de l’évènement et déploient tout le charme et les richesses de leur région. D’une année à l’autre, fidèles et connaisseurs, ils répondent présents et s’enthousiasment des curiosités qui leur sont présentées.

Au programme: 13 spectacles, des animations et une lecture théâtralisée dont voici quelques extraits. Le programme complet est disponible sur le site officiel de Théâtre au Vert.

Hands some feet

Liisa Näykki (FI) et Jeromy Zwick (AUS / CH) forment le duo de cirque Hands Some Feet.

Ils ont étudié, se sont rencontrés et se sont battus à l'Ecole Supérieure des Arts du Cirque (ESAC), à Bruxelles, où ils ont tous deux obtenu une licence en arts du cirque. Le nom Hands Some Feet ce sont les mains de Jeromy qu’il utilise pour jongler et les pieds de Liisa qu’elle utilise en tant que danseuse sur fil tendu. Ils s’unissent pour combiner ces
parties d’eux-mêmes et leurs techniques de cirque auxquelles s’ajoutent acrobaties, sauts à la corde, musique live et théâtre physique.

Hands Some Feet est un spectacle de cirque contemporain dynamique et frais, alliant avec espièglerie la maîtrise du jonglage et du fil de fer. Complété par des acrobaties innovantes, du théâtre physique, des cordes à sauter et de la musique en direct à partir d'instruments uniques de leurs pays natals : le didgeridoo, instrument de musique des aborigènes du nord de l’Australie et Kantele, instrument à cordes national de la Finlande.

La pièce est animée par leur passion inconditionnelle pour créer et performer ensemble. Deux humains et leur relation, leurs caractéristiques en tant qu'individus et ensemble.

Désir, Terre & Sang

Dominique Serron s’empare des 3 pièces rurales de l’auteur espagnol Lorca : " Yerma ", " La maison de Bernarda Alba " et " Noces de Sang ". Elle nous en propose la refonte en un spectacle original, poétique et subversif : un drame moderne au cœur de la musique, du corps et des passions humaines.

Cette création exalte l’esprit du poète : le combat sans merci entre le désir et les traditions oppressantes, la tension entre le corps et la parole, ainsi que son attachement à sa terre natale et au peuple andalou. Elle est également fidèle à son souci de la condition des femmes dans un monde aux rigueurs inhumaines.

Pour la première fois associés à l’Infini Théâtre, dont nous accueillions en 2018 le remarquable " Misanthrope ", Les Baladins du Miroir explorent un registre nouveau dans lequel ils vont vous épater. Venez les découvrir sous leur chapiteau, devenu pour un soir le lieu impitoyable de la corrida !

SYSTÈME 2

Deux collègues se retrouvent tous les matins côte à côte, chacun à son poste face à un comptoir sur lequel défilent des œufs blancs dont ils s’occupent machinalement. Ils ne se parlent pas, mais ils se posent des questions à eux-mêmes. La seule voix que l’on entend est celle du chef qui leur donne des ordres.

Ce jour-là, un étrange œuf orangé s’est introduit dans le système. Le chef ordonne à ses deux employés maladroits de s’en emparer. Il faut éliminer l’intrus ! L’étrange orangé va alors se transformer en véritable guide pour ses deux poursuivants. Il va les ouvrir au dialogue, à la rencontre, à la découverte de l’inconnu. Au fil de courses-poursuites rocambolesques, les deux techniciens en agro-alimentaire vont plonger dans un univers luxuriant et libre, loin de leur quotidien psychorigide et pourtant si proche...

C’est sous ce nouveau spectacle créé en 2017 que le duo Valérie Joyeux – Vincent Raoult se dévoilera au public du Théâtre au Vert. À l’origine, ce duo formé depuis 1996 aboutit finalement à la création de la compagnie Les pieds dans le Vent en 2011. Habituée des Rencontres de Huy, cette compagnie n’est plus à présenter en matière de théâtre jeune public.

WAVE

Une bagarre dans une cour d’école. Un simple coup de poing. Les deux adolescents se murent dans leur silence respectif : l’un dans sa chambre, l’autre dans le coma, son pronostic vital est en jeu : la rate est touchée. Pourquoi ces deux amis se sont-ils bagarrés ? Personne ne le sait.

D’un côté le père de Raphaël et la mère de Mateo doivent gérer seuls cette situation. De l’autre, l’éducateur et la responsable PMS doivent rendre des comptes sur la manière dont a été gérée la situation à l’école. Tous cherchent à comprendre, mais personne pour donner de réponse.

Inspiré d’un simple fait divers, Wave nous parle de la résonance de la violence et des différentes formes qu’elle peut prendre. A partir de ce point de rupture, nous découvrirons comment les personnages sont impactés par cet événement. Nous regarderons le trajet de cette onde de choc se propageant à travers eux. Nous irons jusqu’à l’intérieur de leur
bouleversement, les rendant palpable, concret. Entre réalité et onirisme, nous plongerons au cœur de leurs combats intérieurs.

Selon que vous serez puissant ou misérable

À travers ses fables, ses contes licencieux et un fourmillement d’anecdotes sur sa vie, Dominique Rongvaux nous entraîne dans une enquête passionnée sur les traces de ce génie si mal connu qu’était Jean de La Fontaine.

Passé maître dans l’art subtil du seul-en-scène, le comédien n’a pas son pareil pour mêler dans un rythme idéal le récit d’une vie et l’interprétation des œuvres qui la jalonnent.

Peu à peu se dessinera le portrait d’un artiste confronté au pouvoir absolu mais épris de liberté, d’un solitaire qui mit toujours l’amitié au-dessus de tout, d’un poète inoffensif dont les écrits sont les plus subversifs de son siècle.

Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler !

Sur base de documents d'époque, Christine Delmotte signe une mise en scène originale entre documentaire et création théâtrale, entre Histoire et fiction. Des suffragettes aux Femen, nous revivons quatre épisodes clés de l'histoire des femmes, de leurs combats pour la liberté et l'égalité.

Un hommage à celles et ceux qui ont participé à cette émancipation par leurs dignes héritières, conscientes que ces droits ne sont ni définitivement ni complètement acquis.

Ce spectacle invente ses codes particuliers pour raconter ces différentes histoires: du théâtre d’objets à l’ambiance des films muets, de l’atmosphère psychédélique des années 70 aux sons inouïs du futur... Et surtout la présence forte et généreuse de ces quatre magnifiques actrices engagées.