Charleroi 6000

"Le roi Lion" de Paris à Charleroi-sud!

L’école du  Soleil Levant à Montignies-sur- Sambre  est établissement secondaire d'enseignement spécialisé qui accueille des jeunes filles de 13 à 21 ans. Cet après-midi entourées de quelques profs, une trentaine d’entre elles se sont rendues à la gare du Sud. Pas pour prendre le train mais bien pour interpréter «  L’histoire de la vie » la chanson du Roi Lion. L’idée leur est venue après avoir visionné une vidéo tournée à la Gare de Lyon à Paris et qui comptabilise plus de 66 mille vues… Transposer la scène à Charleroi ça pouvait être de bon ton pour un établissement spécialisé qui veut encourager la socialisation et l’autonomie. les jeunes filles et leurs profs n'ont pas hésité à se lancer dans l'aventure d'autant qu'ils connaissaient bien cette chanson pour l'avoir interprété lors de leur spectacle de fin d'année. Comme l'explique Audrey Coja  Professeur d'art plastique " nous avons montrés la vidéo aux élèves, elles ont trouvé que c'était une bonne idée. On a répété et puis aujourd'hui, on a pris le bus pour venir Ici. "

Un fameux défi

 Il n'empêche que ce projet est un défi car entre le cadre rassurant de l’école et l’esplanade de la gare, il y a un monde!  Que ce soit pour les jeunes ou leurs profs. Comme le souligne Didier Jans,  un autre enseignant " les emmener ici c'est déjà toute une aventure tout comme les car ces sont souvent des élèves qui ont du mal à se concentrer et qu'il faut aussi canaliser". Quant aux élèves, elles ont du vaincre une certaine timidité, se produire en public ce n’est pas rien… Mais au fur et à mesure des reprises du morceau on les sent prendre de plus en plus d’assurance et la plupart ont été enthousiasmées par le projet qui leur a été proposé

Sensibilisation au handicap

Pour l'équipe enseignante chanter ainsi devant la gare du sud c'était aussi sensibiliser tout un chacun au monde handicap, de faire tomber certains a priori. Une façon de se faire le porte-voix de la tolérance et la revendiquer à une époque où le fait d'être différent met encore mal à l'aise certains membres de la société. Quant aux jeunes filles, elles ont dépasser leur peur et leur stress.  La joie se lisait sur leur visage,; Voilà une escapade qu’elle ne sont pas près d’oublier 

Retrouvez l'article original sur Télésambre