Le retour des esthéticiennes, barbiers et tatoueurs

Les métiers de contact ont ouvert leurs portes ce matin, une réouverture très attendue ! Amélie Lenain est esthéticienne à Mont-Sur-Marchienne, elle a réalisé de gros investissements dans son commerce, mais aujourd’hui elle reprend en douceur histoire de rassurer ses clients.

Les métiers de contact ont ouvert leurs portes ce matin, une réouverture très attendue !

Amélie Lenain est esthéticienne à Mont-Sur-Marchienne, elle a réalisé de gros investissements dans son commerce, mais aujourd’hui elle reprend en douceur histoire de rassurer ses clients.

Pour cette reprise chacun a besoin de reprendre ses marques.

Un nouvel arrêt, une nouvelle fermeture serait dramatique, il est nécessaire de mettre tout en œuvre pour éviter ce cas de figure.

Nina Sapozhnikava est tatoueuse depuis 15 ans à Namur, pour la reprise deux à trois clients par jour pas plus. Il y avait pour Nina une pointe de stress ce matin lorsqu’elle a accueilli sa première cliente, mais très vite le plaisir du travail bien fait a pris le dessus.

Enfin Gaetano Calamato le barbier taille à nouveau des barbes depuis ce lundi, il a perdu des clients, mais en a aussi gagné des nouveaux, son commerce est en équilibre pour cette reprise, il travaille à nouveau en chantant et garde le sourire !

Paul-Henri Burrion

Retrouvez l'article original sur RTBF