Beaumont 6500

Le président de Tibi, Gaëtan Bangisa, tire son bilan à la fin de son mandat

C’était prévu depuis le lendemain des élections communales, le poste de président de l’intercommunale de gestion de déchets Tibi va changer fin de ce mois.

C’était prévu depuis le lendemain des élections communales, le poste de président de l’intercommunale de gestion de déchets Tibi va changer fin de ce mois. La présidence est assurée jusqu’ici par le socialiste Gaëtan Bangisa. Il sera remplacé dès octobre par Léon Casaert qui terminera le mandat de président. Avant de partir, Gaëtan Bangisa tenait à tirer son bilan de deux années bien remplies.

 

Un président satisfait de son travail pendant deux ans

C’est avec le sentiment du devoir accompli que Gaëtan Bangisa quitte son poste de président de Tibi après deux ans.

« C’est un bilan qui reste enrichissant, se réjouit le Président sortant. Par exemple, nous avons développé la phase 2 de la propreté publique de Charleroi. Et nous avons maintenu toutes nos tournées ne porte à porte pendant la crise Covid. »

Puisque depuis le début de la crise sanitaire, les services de Tibi n’on ni été interrompus ni même diminués. Et le directeur général de Tibi, arrivé dans l’intercommunale quasiment en même temps que le président, pointe lui aussi un bon bilan.

« Ce sont deux années très intenses qui viennent de s’écouler, complète Philippe Teller, le Directeur Général de Tibi. Avec un nouveau recyparc pour Farciennes-Aiseau-Preles-Châtelet, la finalisation de la modernisation de notre unité de valorisation énergétique,… »

« Et la propreté publique à Charleroi est entrée dans sa phase 2, complète le président sortant. Ca avance donc bien. En novembre, on passera à la phase 3 avec les districts Sud et Ouest. »

 

Le défi de l’avenir: le centre de tri Valtris

Et le grand défi de l’avenir, ce sera la poursuite de la modernisation du centre de tri Valtris.

« C’est un grand défi puisque nous devons adapter notre cette de tri au passage aux P+MC, explique Philippe Teller. Nous sommes en train de faire les travaux pour adapter nos installations au tri des déchets du futur nouveau sac bleu. »

 

Le Président dans la peau d’un agent de Tibi

Et Gaëtan Bangisa revient aussi sur l’opération « Vis mon job » qu’il a vécue dernièrement. Il a pris la place d’employés pendant une journée.

« Je me devais de faire une tournée de ramassage avec les chargeurs, ajoute Gaëtan Bangisa. Je dois avouer que c’était assez éprouvant. Mais c’était aussi enrichissant. ON se rend compte à quel point leu travail est compliqué. Il faut vraiment faire très attention à tout ce que l’on fait. Je demande vraiment à la population de faire attention à nos chargeurs. Ils travaillent pour nous tous. »

Gaëtan Bangisa quittera son poste à la fin du mois. Il restera administrateur de Tibi. Il sera remplace, comme prévu, par Léon Cassaert dès le début octobre.

Retrouvez l'article original sur Télésambre