Floreffe 5150

Le plan SACHA contre le harcèlement à l'Esperanzah! Festival

Afin de sécuriser au maximum leur festival, les organisateurs lancent un nouveau concept participatif contre le harcèlement.

L'Esperanzah! est un festival particulièrement féminin, tant dans son public qu'au niveau du personnel. Bien que le nombre d'agressions sexuelles recensé durant les éditions précédentes soit faible, les organisateurs souhaitent empêcher tout problème.

Ils souhaitent que leurs festivaliers se sentent un maximum en sécurité. Le concept est de proposer aux festivaliers de devenir "SACHA" le temps de la manifestation musicale, comme on peut être BOB le temps d'une soirée.

Safe Attitude Contre le Harcèlement et les Agressions

La première action du festival consistera à mettre en place une procédure type en cas d'agression sexuelle rapportée sur le site.

Un numéro de téléphone sera ainsi communiqué sur un bracelet donné aux festivaliers. En cas d'appel, une équipe de professionnels de ce genre de situation prendra la personne en charge.

Une campagne d'affichage à l'intérieur du festival sera également organisée afin de sensibiliser les visiteurs au message. "La musique me touche déjà, garde tes mains chez toi” est un exemple de phrases qui seront utilisées.

Un kit SACHA pour sensibiliser et débattre

Rien ne prépare quelqu'un à faire face à une agression. C'est ce qui motive les organisateurs à proposer un kit d'auto-défense verbale en tant que victime, et des astuces à utiliser en tant que témoin.

De plus, un "bingo débat" sera donné pour permettre de trouver le moyen de clôturer la potentielle discussion avec l'agresseur. Le plan du festival avec des zones de sécurité fera également partie du kit.

Les bénévoles du festival transmettront une mini-formation à l'utilisation du kit à trois endroits différents. C'est au bout de celle-ci que le festivalier pourra prétendre être SACHA.

Plus d'informations

Pour davantage d'informations sur le concept, et pour vous procurer le kit SACHA, rendez-vous sur le site web d'Esperanzah!

 

Thomas Guiot