Theux 4910

Le Fort de Tancrémont lance la production de sa propre bière

Tancrémont : un nom qui évoque immédiatement la douceur d’une bonne tarte au riz, ou un périple au sanctuaire qui abrite le Vieux-Bon-Dieu. Bientôt, la ville pourrait également être connue pour une autre spécialité : sa bière !

"Chaque jour, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid 19."

 

►►► À lire aussi : Un nouveau musée au Fort de Tancrémont

Le Fort de Tancrémont a lancé la production de la 29, une bière brassée pour la commémoration des 80 ans de la capitulation. Un nom minutieusement choisi pour sa connotation historique : "C’est parce que c’est le 29 mai 1940 que le fort de Tancrémont a rendu les armes, soit un jour après la Belgique ", précise le journaliste Adrien Renkin, parti à la découverte de cette mousse locale pour les pages du quotidien La Meuse.

L'idée de base était de brasser le breuvage grâce à l'eau du fort. "C’est tout à fait possible niveau sanitaire, puisque la bière bout. Yannick Yannick Cadet, le brasseur, me disait même qu’on pourrait prendre de l’eau d’égout si on voulait !", s'amuse le journaliste. La logistique, trop complexe à mettre en place, a malheureusement eu raison de cette ambition. "Il fallait faire 300 litres par bière, et comme ils ont deux sortes de bières, ça fait 600 litres… Aller chercher autant de bidons d'eau dans le puits du fort, c’était un peu compliqué. Du coup ils ont décidé de la fabriquer avec de l'eau classique, puisque ça ne changeait pas tellement le goût de la bière".

 

Pour déguster cette bière artisanale et absolument locale, il faudra patienter encore un petit mois. Et en attendant l'apéro, Adrien Renkin vous invite à découvrir ses secrets de fabrication et où dénicher cette nouvelle pépite tancrémontoise dans son article "La bière du fort de Tancrémont créée par un Pepin", à savourer dans La Meuse de ce vendredi 3 juillet.

Chloé Hannon

Retrouvez l'article original sur RTBF