Berchem-Sainte-Agathe 1082

Le contact avec la terre, une véritable 'art thérapie' pour Stéphanie Van Beneden

Pour Stéphanie Van Beneden, la découverte de la sculpture a été une véritable révélation mais surtout le point de départ d'une nouvelle vie.

C'est une artiste au parcours atypique que nous vous présentons aujourd'hui. Après plus de douze années passées dans le secteur financier et bancaire, Stéphanie Van Beneden s'est reconvertie dans l'art du travail de la terre: sculpture animalières, céramique, poterie, l'artiste est prolifique. "Ce fut pour moi le moment d’une remise en question, d’une recherche de valeur. C’est grâce au contact avec la terre que ce chemin a pu s’initier. Une vraie "art thérapie" qui s’est exprimée dans tous les domaines de la terre, de la céramique en passant par le tour de potier et surtout la sculpture.

Aujourd'hui Stéphanie Van Beneden est une véritable artiste épanouie. Quand elle sculpte, elle ne pense plus à rien d'autre, elle est dans sa bulle. Le but de l'artiste est de partager des émotions: "J’aime faire ressentir une émotion au travers de mes sculptures. Je pense d’ailleurs que c’est comme ça que j’ai commencé à me pencher sur les animaux. Lorsque je commence une nouvelle pièce, je recherche un maximum de photos dans la position recherchée. Ma sculpture est un doux mélange de tous ces animaux, j’ai ainsi l’impression de ne copier personne, de créer une pièce totalement unique dotée de sa propre personnalité."

Cette passion Stéphanie Van Beneden la partage au travers d'expositions de ses œuvres mais aussi via des ateliers qu'elle organise. "Le chemin de la terre est un long chemin ou l'on n'est jamais au bout de ses découvertes. La sculpture m'a permis de m'apaiser et de me centrer sur moi-même. Je suis aujourd'hui plus à l'écoute et partage plus mes émotions." C'est dans son atelier à Uccle que l'artiste donne des ateliers d'initiation. L'occasion de découvrir la terre et les différentes techniques de travail: colombins, plaques, pinching. Les ateliers se donnent par quatre et le matériel est fourni par l'artiste. "Je me souviens encore de la sensation le premier matin où j'ai bu mon thé dans une tasse faite maison, c'était magique. Je ne me vois plus rien faire d'autre. Impossible de retourner à la finance."

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de l'artiste.

M.J.