Forest 1190

Le collectif Baya refait son "Nid" à Forest

L'atelier le Nid déserte le quartier ixellois et vous accueille prochainement à Forest. Bricoleurs du dimanche, constructeurs confirmés ou étudiants, ce nouveau lieu, chapeauté par le collectif Baya, vous ouvre les portes du vaste monde de l'auto-construction. Besoin d'aide pour la conception ou la réalisation de petites structures, de mobilier ou besoin d'outils? Entrez donc sans frapper ce 8 décembre pour une visite de l'atelier en avant première.

C'est dans le cadre du contrat de quartier Maelbeek qu'en janvier 2017, le collectif Baya crée "Le Nid". La commune lui permet d'occuper gratuitement un hangar durant un an. Les membres de Baya, étudiants en architecture, souhaitent offrir aux habitants de leur quartier un service complet: c'est non seulement un espace et des outils qui sont mis à la disposition de la population, mais aussi des conseils et de la main d'oeuvre. Leur objectif? Amener cohésion sociale, insertion socio-professionnelle et expertise au cœur de la commune.

Mis à la porte de leur local à Ixelles en décembre dernier pour cause de fin de bail, les mois défilent, mais les étudiants en mal d'un local ne baissent pas les bras et ils ont raison: c'est finalement au mois d'octobre 2018 qu'outils, machines et savoir-faire atterrissent rue Caporal Trésignies à Forest. Et leur ambition ne s'arrête pas là! Outre l'atelier d'auto-construction et de réemploi ouvert à tous, ces sont des conférences, workshops, chantiers participatifs qui devraient faire prochainement la vie de ce nouveau lieu. Mais pour mener à bien leur projet, le collectif a besoin d'un petit coup de pouce! Un crowfunding a été mis en place pour finaliser l'aménagement de leur nouvel atelier dont l'inauguration se fera ce samedi  8 décembre.

"Le Nid" a besoin de vous

Pour que "le Nid" puisse accueillir ses oisillons dans les meilleurs conditions, le collectif a ouvert un crowfunding afin d'acheter de meilleurs outils, mettre en place un nouveau stock de matériaux de récupération qui sera à votre disposition, pouvoir s'occuper au mieux de la gestion de l’atelier et de ses activité et enfin, organiser les premiers workshops en s'entourant de professionnels.

L'idée de collaborer et mutualiser les ressources afin d'éviter le gaspillage, en réutilisant par exemple des matériaux, favorise au sein d'un seul lieu une économie circulaire qui permet aux bénéficiaires de réaliser leur projet de construction à coûts réduits. Mais c'est également pour le collectif la possibilité d'insuffler une part de cohésion sociale au sein d'un quartier par le prisme du partage et l'échange de connaissances et de compétences.


Le projet vous parle? Vous avez envie de les soutenir? Retrouvez toutes les informations via ce lien.

Le collectif Baya: c'est qui? C'est quoi ?

A sa création en 2014, aux manettes du Collectif Baya, il y avait neuf étudiants en architecture. Animés par l'envie commune d'initier des projets d'auto-construction participative, ils créent ensemble une première manifestation en 2015: une édition bruxelloise du festival d'architecture éphémère et expérimentale "Bellastock". L'événement tend à valoriser des lieux et leurs ressources au travers de projets innovants. Travaillant sur des problématiques liées aux cycles de la matière et au réemploi, l'association souhaite partager ses savoir-faire avec le grand public dans le but d'améliorer le cadre de vie des Bruxellois en suivant deux grands piliers que sont l'écologie et la solidarité.

Depuis lors, divers projets ont vu le jour, notamment "Home for Less" initié et porté par la Cellule Capteur et Créateur de Logements Bruxelles (L’Ilot asbl), réalisé avec l'aide de la section "Architecture construite" de l’ULB, l'asbl Communa et l’Armée du Salut. C'est pour lutter de manière efficace contre la précarité, le sans-abrisme et l'exclusion au logement, que le collectif Baya et ses partenaires réfléchissent à l'élaboration de modules de logements, positionnés dans des espaces vides de la capitale. A terme, l'idée est de généraliser au maximum l'implantation de ces modules dans les lieux inoccupés à Bruxelles. La phase pilote du projet instaurée pour évaluer la faisabilité du projet a démarré en 2017 et se poursuivra durant trois ans.

Envie d'en savoir plus sur le collectif et ses cerveaux bouillonnant d'idées durables et écoresponsables? Surfez sur leur page ici.

Pour découvrir leur tout nouvel atelier "Le Nid" ce 8 décembre prochain à Forest, retrouvez toutes les informations par là.


Claire VANDAMME