Le challenge Patrimoine, quand les citoyens choisissent leurs trésors préférés et… paient pour les restaurer

Comment chaque citoyen peut-il soutenir et préserver le patrimoine de la Belgique ? En votant pour le lieu, le bâtiment ou les œuvres d’art que l’on préfère ! Et c’est ce que propose l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) qui lance le Challenge Patrimoine ! L’idée est simple : six trésors patrimoniaux exceptionnels ont été retenus par un jury composé de passionnés, membres du personnel de l’IRPA et d’experts qui les ont sélectionnés sur base de leur histoire, de leur apparence et de leur état de conservation. Sur base aussi de leur style et de leur fonction.

Des trésors incontournables

Les œuvres retenues sont : • Le sarcophage mérovingien de Chrodoara à Amay (v. 730) : une pure merveille, le seul au monde orné d’une figure humaine et d’une inscription

• L’intérieur de la chapelle funéraire de Pierre Paul Rubens dans l’église Saint-Jacques d’Anvers (XVIIe siècle) : un sublime ensemble baroque de peintures et de sculptures

• Les maisons Art Nouveau de Bruxelles (fin XIXe -début XXe siècle) : des œuvres d’art uniques qui ont autrefois placé la jeune Belgique sur la scène internationale.

• Les costumes de théâtre de James Ensor du Mu. ZEE d’Ostende (v. 1911-1932) : des costumes chatoyants conçus par Ensor pour son ballet Gamme d’Amour

• La gypsothèque de Constantin Meunier (Ixelles, 2e moitié du XIXe siècle-début du XXe siècle) : une collection de sculptures en plâtre fragiles qui illustrent le processus créatif du maître

• Les trésors de la cathédrale de Tournai (VIIe -XXe siècle) : une collection d’une richesse exceptionnelle d’œuvres d’art et d’objets décoratifs d’Europe occidentale

Autant de témoignages de notre culture et de notre art de vivre que le public est invité à choisir partout, dans les rues, les musées, jusque dans les endroits les plus insolites. Des œuvres en péril qui ont besoin d‘une intervention rapide des pouvoirs publics.

Et le public choisira

Et vous pouvez voter pour votre œuvre préférée jusqu’au 21 novembre en allant sur le lien https://www.kikirpa.be/fr/objets-du-patrimoine/voter

Une commission choisira le projet gagnant parmi les 3 premiers candidats élus par le public, et il sera dévoilé le 2 décembre prochain. Les experts de l’IRPA proposeront alors un plan d’intervention concret au gestionnaire du patrimoine et aux autorités compétentes.

Hilde Declerck, directrice de l’IRPA : " Ce travail de conservation et de préservation, on le fait déjà depuis notre création en 1948 mais cette opération nous permet d d‘agir plus et plus vite au service du patrimoine. L’objectif est de sauver et de mettre en valeur un trésor de notre patrimoine chaque année jusqu’en 2030, date de bicentenaire de la Belgique. "

Appel aux fonds privés

Côté finances : le Challenge fait appel à la Loterie nationale et à la générosité du public pour se financer et au soutien de la Loterie nationale. Car l’institut a de moins en moins de moyens chaque année pour accomplir ses missions. Moins de 10 millions d'euros par an.

Thierry Vangulick

Retrouvez l'article original sur RTBF