Ciney 5590

Le centre de Ciney expo vaccine à 115% de ses capacités

Le centre de vaccination de Ciney administre entre 500 et 550 doses par jour au lieu des 480 prévues initialement. Les plages de vaccination sont organisées de manière à ne pas tomber en rupture de stock.

Avec une dose administrée toutes les trois minutes en moyenne, le centre de vaccination cinacien est dans les marques de ce qui était prévu. En fait, c'est même mieux. On y vaccine 15 % de plus que les 480 doses quotidiennes planifiées au départ sur les deux lignes de vaccination que compte l'infrastructure. François Laloux, directeur du centre de vaccination de Ciney Expo :

On a commencé à administrer les deuxièmes doses à ceux qui avaient été vaccinés il y a trois semaines. Cette semaine et la semaine prochaine, tous les rendez-vous sont déjà complets pour les six jours de chaque semaine. On travaille du lundi au samedi entre 8h et 20h. On se situe à une moyenne de 500 à 550 vaccinations par jour.

Au niveau de l'approvisionnement, il ne faut pas s'inquiéter d'une éventuelle rupture de stock, les inscriptions sont autorisées en fonction du nombre de doses disponibles. À Ciney par exemple, on ouvre une plage de vaccination que lorsqu'on est sûr de disposer des deux doses nécessaires par patient. Ces plages horaires sont souvent complètes en moins de 30 minutes. La situation est donc sous contrôle, comme l'explique Lara Kotlar, porte-parole de l'AViQ :

Les centres ont une visibilité relativement évolutive. Au départ, c'était très restreint, et donc c'est vrai que la semaine dernière, certains centres wallons ont dû fermer quelques heures voire une demi-journée parce qu'on n'avait pas de vision, mais c'est dû au fait qu'on ouvre les plages de vaccination, une fois qu'on est sûr d'avoir les doses nécessaires.

Pas de patient "Qvax" au Ciney expo

Depuis mercredi, la plate-forme Qvax a été ouverte. Elle permet aux volontaires de s'inscrire afin de bénéficier d'éventuelles doses résiduelles en fin de journée. Mais s'inscrire sur cette plateforme n'est pas une garantie de recevoir un vaccin dans l'immédiat. Lara Kotlar, porte-parole de l'AViQ :

Ce n'est qu'une liste de réservistes. Cela ne veut donc pas dire que le premier arrivé est le premier servi. On reste dans la priorisation des personnes plus âgées et ensuite des personnes avec des comorbidités importantes. Il n'y a pas non plus 1500 doses résiduelles par jour, soyons clair. Certains centres en ont, d'autres pas. À la base, Qvax est plutôt fait pour les centres majeurs d'ailleurs.

Dans l'arrondissement de Dinant, seul le centre de vaccination de deux lignes de Gedines utilise Qvax. À Ciney, les quelques doses résiduelles sont écoulées via la liste des médecins traitants de la région qui leur trouvent preneur.

Le centre de vaccination de Ciney administre entre 500 et 550 doses par jour au lieu des 480 prévues initialement. Les plages de vaccination sont organisées de manière à ne pas tomber en rupture de stock.

Retrouvez l'article original sur MAtélé