Ville de Bruxelles 1000

Le centre commercial Docks Bruxsel enregistre une belle croissance

Alors que plusieurs magasins y ont fermé leurs portes ces dernières semaines, le centre commercial Docks Bruxsel, le long du canal, affiche pourtant une croissance encourageante.

Alors que plusieurs magasins y ont fermé leurs portes ces dernières semaines, le centre commercial Docks Bruxsel, le long du canal, affiche pourtant une croissance encourageante. La direction s’est adressée à la presse vendredi.

Le directeur du centre commercial, Mathias Blot, a commencé par dresser le bilan des trois premières années d’existence de la galerie. Depuis l’ouverture, 85% des enseignes présentes à l’origine ont décidé de rester à Docks pour les années à venir. En effet, les magasins peuvent, tous les trois ans, rompre leur contrat avec le centre commercial. Dernièrement, la fréquentation a augmenté de 9% depuis janvier, tandis que le chiffre d’affaire a affiché une hausse de 8%. “Aujourd’hui, pour un centre commercial en Belgique, il faut entre 5 et 6 ans pour trouver sa vitesse de croissance. On a la chance d’avoir une clientèle variée, avec une forte proportion de clients qui viennent du centre-ville, mais le week-end par exemple on a jusqu’à 50% de notre clientèle qui est néerlandophone”, se réjouit le directeur.

L’objectif pour 2019 est de passer le cap des 5,5 millions de visiteurs. Le centre commercial a permis la création de plus de 1.200 emplois directs, et comprend un cinéma, un parc d’aventures indoor, des restaurants et un espace événementiel, ainsi qu’une centaine de points de vente. Un nombre qui devrait bientôt augmenter : “Après 3 ans, c’est vraiment un nouveau chapitre qui commence pour Docks puisqu’on va avoir la chance d’accueillir dans les prochains mois près de 15 nouvelles enseignes“, explique Mathias Blot. Parmi ces nouvelles enseignes figureront Jack & Jones, Only, Mediamarkt, Carrefour, Hema ainsi que plusieurs magasins bio.

Des objectifs écologiques

La présentation du bilan triennal du centre commercial a permis également l’inauguration de l’exposition “Elephant Parade”. Axée sur la préservation des éléphants, l’expo présente 28 statues de mastodontes peints, dans les allées du centre commercial. Les oeuvres ont été peintes par des artistes célèbres, comme la styliste française Agnes B ou le designer britannique Paul Smith. “Cela permettra de mieux connaître ces animaux et de prendre conscience des défis auxquels ils sont confrontés dans leur état sauvage“, explique le directeur, “Nous aspirons également à ce que l’édition bruxelloise de l’Elephant Parade permette de lever suffisamment de fonds afin que les associations caritatives aient les moyens de leurs nobles ambitions“.

Une exposition qui fait donc la part belle à la préservation de la biodiversité. Le centre commercial a d’ailleurs, lui-même, de grandes ambitions écologiques. Le lieu a été conçu avec une attention particulière pour l’énergie renouvable (100% de l’énergie du centre commercial l’est), avec la présence de panneaux solaires, d’une ventilation naturelle, d’un filtrage des eaux de pluie et même de deux ruches à miel sur le toit. Docks Bruxsel avait d’ailleurs reçu la mention Excellent de la certification BREEAM, qui évalue le comportement environnemental des bâtiments.

Arnaud Bruckner

■ Reportage de Michel Geyer et Nicolas Scheenaerts avec Ilias El Mahi

Alors que plusieurs magasins y ont fermé leurs portes ces dernières semaines, le centre commercial Docks Bruxsel, le long du canal, affiche pourtant une croissance encourageante.

Retrouvez l'article original sur BX1