Ville de Bruxelles 1000

Le 710e Meyboom sera-t-il planté avant 17h?

Pour la 710e fois, le Meyboom, l'arbre de la joie, devra être planté, ce jeudi avant 17h00, au croisement de la rue du Marais et des Sables, en plein centre de Bruxelles.

Une longue histoire en perpétuelle évolution

Selon l’actuelle Confrérie des Compagnons de Saint-Laurent, dont l’origine remonte à 1308, la Plantation du Meyboom (arbre de joie), daterait de 1213, année où Bruxelles remporte la victoire sur Louvain. À cette époque, les bourgeois de Bruxelles fréquentaient volontiers des guinguettes, nommées jadis "granges" et situées au nord de la ville, au-delà des remparts, à l’endroit dit "Marais aux Cygnes" (emplacement du quartier actuel = rue du Marais).

Le fisc communal qui percevait de lourdes taxes sur la bière dans les établissements de la ville, n’avait aucun droit de taxer hors des murs la boisson favorite des Bruxellois. Le Lambic se débitait donc à prix doux aux Granges du Marais.

Des Louvanistes, en querelle avec les Bruxellois à propos des taxes sur la bière, se présentèrent en force dans le quartier une après-midi de 1213 et attaquèrent à l’improviste la grange dénommée Het Cattenhuys" où une noce bruxelloise festoyait.

Un arbre et un cortège

Le Meyboom a été choisi parmi les nombreuses espèces d’arbre présente au Bois de la Cambre. Grand, beau, fort: l'arbre doit faire honneur aux buumdroegers, des castards aux gros bras qui devront mener l’arbre vers la zone de plantation.

Le cortège lui est composé de 300 à 400 participants, parmi lesquels la fanfare du Meyboom, huit géants, les Gardevils qui protègent l’arbre et les Compagnons de Saint-Laurent, qui organisent l'événement.

Vivre l’évènement au cœur du cortège

Les Bruxellois parviendront-ils à conserver cette tradition haute en couleurs et en verres de gueuze? Réponse ce jeudi avant 17h00 et pour vous faire vivre l’évènement en direct, Vivre ici vous proposera un Facebook live dès 16h10.

Olivier ARENDT