La vague de froid met en danger la faune sauvage: voici que faire face à un animal en difficulté

Les conditions climatiques de ces derniers jours ne sont pas dangereuses que pour les cultures, elle peuvent l'être aussi pour la faune sauvage, met en garde l'asbl Creaves.
 
"Les naissances ont déjà commencé pour certaines espèces de mammifères obligeant les mamans à sortir pour se restaurer. C'est à ce moment-là que les bébés sont les plus vulnérables et risquent une hypothermie".
 
Le danger serait encore plus grand pour les oiseaux, notamment les hirondelles que nous voyons dans le ciel depuis quelques jours "et que nous risquons de voir très fortement affaiblies au sol".
 
Que faire si l'on trouve un jeune animal en difficulté? Surtout ne pas essayer de le soigner soi-même! L'asbl donne quelques conseils à suivre:
  • Pour un oiseau dans le jardin, le mettre dans une boîte en carton percée de trous dans laquelle sera placé un petit linge en polar. Le réchauffer, en le mettant sur une bouillotte ou deux bouteilles en plastique remplies d'eau chaude protégées d'un linge ou une paire de chaussettes remplie de riz et passée au micro onde.
  • Ne rien donner comme nourriture car l'hypothermie stoppe la digestion et donner à manger pourrait tuer l'animal.
  • Ne pas essayer de le faire boire car l'eau pourrait passer dans les voies respiratoires et provoquer une pneumonie ou le noyer.
  • Se rendre le plus rapidement possible, dans un centre CREAVES afin que l'animal puisse y recevoir des soins adaptés et nécessaires.

"On ne s'improvise pas soigneur, prévient l'asbl. Il faut des années d'expériences ainsi qu'une certaine expertise afin de s'occuper d'animaux sauvages, quels qu'ils soient".

 
X.L.

Retrouvez l'article original sur RTBF