Aubange 6790

La mode des claquettes-chaussettes est déjà dans nos cours de récré !

Depuis quelques jours, de nombreux lycéens français ont adopté une « mode vestimentaire » jusqu’alors réservée à certains touristes en vacances : le port de chaussettes dans les slashes (ou claquettes). Le phénomène actuel présent chez les jeunes est né à la suite de la diffusion d’un clip de rap qui depuis, fait le buzz. Alors que la France subit une déferlante de claquettes-chaussettes dans les cours de récréation, les écoles de Wallonie et Bruxelles sont, elles aussi, tout doucement touchées par le phénomène.

La star du relooking et l’anti-fashion faux pas, Cristina Cordula, ne va pas s’en remettre. La fashion police non plus. Après les Stan Smith, c’est une autre paire de chaussures qui fait le buzz dans nos régions : les claquettes.

Ces biens nommées slashes en Wallonie étaient jusqu’à présent uniquement portées en vacances et, s’il vous plait, sans chaussettes. L’addition des deux poussait la bienséance du goût wallon à considérer ce choix vestimentaire comme étant la faute de goût d’un Baraki.

Ce temps bénit de la classe internationale est donc révolu. Cette tendance qu’on ne voyait aussi qu’aux pieds de touristes est désormais aussi présente dans… nos écoles.

Sur la page Facebook Enseignons.be, un internaute explique avoir rencontré cette tendance vestimentaire dans… une école primaire de Schaerbeek. D’autres professeurs témoignent de leur même surprise. Le directeur d’un établissement du centre-ville de Bruxelles que nous avons contacté explique qu’à l’heure actuelle, son établissement est encore épargné. Le phénomène arrive donc lentement, mais surement.

Mais d’où vient-il ?

C’est le clip du rappeur Alrima qui a tout déclenché en France. Sapé comme jamais en claquettes-chaussettes, il explique " "en claquettes au calme, sur mon transat au calme, claquettes, chaussettes, tu connais c’est la tess". Postée début mai sur Youtube, la vidéo a déjà été vues plus de deux millions de fois. Surfant sur la vague, l’artiste a alors lancé un défi sur Twitter à ses fans : se pointer en cours ainsi. Banco, les fans d’Alrima ont suivi. Un hashtag est apparu à cette occasion sur Twitter : #ClaquettesChaussettesChallenge et les recherches sur Google explosent depuis début juin.

L’année scolaire touche (heureusement) à sa fin. Avec l’été qui arrive, il n’est pas certain que la tendance s’amenuise.

APS