" La Grande Traversée " à Lessines ce samedi 9 juin, une rencontre festive entre Flamands et Wallons

Ce weekend, deux hauts lieux culturels du pays, le Vooruit à Gand et Le CC René Magritte à Lessines, rassemblent des artistes de tout bord pour un roadtrip et une grande fête qui fera voler en éclat toute barrière linguistique.

Le samedi 9 juin, le Vooruit et le Centre culturel de Lessines emmènent le public à l’aventure dans la région natale de Magritte… et du maton. Le programme de " La Grande Traversée " a été écrit sur mesure. Les Gantois sont invités à " franchir en douce la frontière linguistique " pour partager avec leurs camarades en Wallonie une journée d’activités culturelles insolites.

 

La première étape a été symboliquement fixée à la frontière linguistique, dans le pittoresque village de Zarlardinge, tout au bord de Lessines. C’est dans une ferme cultivant un exceptionnel esprit de bohème que flamands et francophones se rencontreront . Et festoieront de 11 à 13h.

Le chanteur-compositeur Sioen, fort connu en Flandre, s’y produira avec Anita Daulne, artiste s’investissant pour sa région lessinoise d’adoption (chef de Sakina et de Choeur du monde).

A 1 3h30, cap sur Lessines. Ce sera la joyeuse entrée des Gantois en Wallonie. Les bus du CCRM et du Vooruit voyageront d’étapes gastronomico-culturelles en étapes culturello-gastronomiques.

Une foule d’artistes, représentant les sensibilités des deux organisateurs, est au rendez-vous : Alexander Vantournout et ses complices artistiques dévoilant les bribes d’une nouvelle création, la flamboyante Dolly Bing Bing et Alien Observer, le groupe mythique belgo-punk René Binamé, le dessinateur Herr Seele, les réalisateurs du court-métrage " Menuet " (en avant-première), l’artiste lyrique Benjamin Abel Meirhaeghe, les comédiens Herwig Deweerdt, Andrea Bardos, Eric De Staercke… Il y aura aussi géant, fanfare, majorettes.

Au menu : des interventions d’artistes et des lieux se prêtant aux jeux ; performances, goûter au château, repas campagnard à midi et breughelien le soir, atelier de cuisine, visite à Notre-Dame à la Rose et balade à vélo, de la sieste et des saunas, un concert de clôture, de la bière Dupont en masse et une bonne dose de surréalisme transculturel avec Magritte comme référence commune.

Autant le programme est foisonnant, autant le déroulé de la journée est simple : il suffit de monter dans le bus, à Gand ou à Lessines, et de se laisser conduire du dîner festif bilingue au concert final.

Départ à 10h de Gand et à 10h30 du CCRM Lessines.

Pour la journée à partir de Lessines : 35 euros prévente / 28 euros abonné / Réduction pour les - de 26 ans. Tarif incluant repas, activités et bus. Il est aussi possible via Lessines de participer à des demi-journées.