La fermeture des bars et cafés fait-elle diminuer la consommation festive d'alcool ?

D’après une enquête de l’UCL auprès d’un échantillon représentatif des Belges, 31,44% des personnes interrogées rapportent avoir augmenté leur consommation d’alcool depuis le confinement.

Cela les aiderait à calmer leur anxiété ou à décompresser en fin de journée, expliquent ces personnes qui vivent en colocation : "On se fait un jeu de cartes ou on regarde des films et, finalement on boit, c’est quand même plus intense quand on se fait des soirées". Ou alors ils en boivent tout simplement pour se faire plaisir. Cet homme rencontré dans le rayon des vins d’un supermarché explique qu’il boit un ou deux verres de vin le soir en semaine "pour compenser un peu le manque d’activités extérieures et de contacts sociaux".

De son côté, ce caviste explique qu’il a doublé ses ventes en 2020, grâce notamment au commerce en ligne, peut-être parce que les gens craignent la foule qu’il peut y avoir dans une grande surface. Et depuis que les restaurants ont fermé ils ont plus de budget à consacrer à la consommation d’alcool : "Les clients existants n’ont pas nécessairement acheté plus. Ils ont probablement acheté de meilleures bouteilles pour se faire plaisir. C’est ce que nous faisons : procurer du bonheur sous forme liquide. Je crois que les gens en avaient vraiment besoin pendant ce confinement."

"Bons vivants"

Mais l’étude montre aussi que 30,35% des personnes interrogées rapportent une diminution de leur consommation d’alcool, comme l’observe le médecin alcoologue Thomas Orban : "Ce sont des patients typiquement dépendants, parfois sans le savoir, qu’on appelle des 'bons vivants'. Ils font la fête en société le plus souvent dans des bars, des restaurants ou des bistrots. Depuis que ces établissements sont fermés, ils ont clairement diminué leur consommation d’alcool. Cela ne les intéresse pas tellement de boire tout seul. Donc ils vont mieux".

Les comportements des consommateurs sont donc variés. Il est difficile de conclure que globalement les Belges consommeraient plus d’alcool : les ventes de boissons alcoolisées ont d’ailleurs diminué en Belgique en 2020 par rapport à 2019.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF