Libramont 6800

La ferme 2.0 occupe une place de plus en plus importante à la Foire de Libramont

Il est bien loin le temps où l’agriculteur labourait manuellement ses champs.

Les fermes sont en train de se numériser et cela se voit à la Foire agricole de Libramont : la salle consacrée aux innovations technologiques est un espace qui prend de plus en plus de place à la Foire de Libramont. Il regorge d’instruments qui permettent de faire gagner du temps et de l’argent aux agriculteurs.

Une des attractions qui attire beaucoup les regards est un petit robot désherbeur. Totalement autonome, il est capable d’enlever la plupart des mauvaises herbes des cultures maraîchères. "Il peut gérer 80 % de l’enherbement d’une exploitation. Avec sa caméra et son laser, il va pouvoir repérer les lignes et désherber", explique Gérald Tonglet, importateur du robot "Naïo".

À côté, on retrouve une autre innovation technologique en forme de chapeau de cowboy. Ce robot rabat automatiquement le fourrage vers les enclos des vaches. Selon ces concepteurs, la machine permettrait d’augmenter la quantité de lait produite car les vaches auraient davantage de fourrage à manger.

"Le robot est en opération automatique, on va juste paramétrer des cycles et des horaires de fonctionnement. Il va donc passer de manière plus régulière que l’éleveur ne pourrait le faire de manière manuelle", déclare Geoffroy De Raulin, vendeur de robots cowboy.

La nouvelle génération d’épandeuse permet de gagner du temps et de l’argent. Elle est beaucoup plus précise dans la distribution d’engrais : après analyse du terrain par drone, la machine guidée par GPS permet de limiter la dispersion dans les champs. "Travailler avec une machine plus précise va permettre de mettre la bonne dose au bon endroit, d’éviter le gaspillage et la pollution des sols", François Solek.

Les nouvelles technologies entrent également en jeu pour améliorer les relations avec les clients. Un éleveur a par exemple créé un site Internet où les personnes intéressées peuvent directement commander de la viande en morceaux. L’animal n’est abattu qu’à partir du moment où la vache est entièrement vendue.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF