Ville de Bruxelles 1000

La femme renversée par un cheval au Bois de la Cambre témoigne : “Je suis tombée KO”

La jeune fille renversée par un cheval au Bois de la Cambre lors du rassemblement festif de jeudi soir témoigne sur les réseaux sociaux.

 

Entourée de son neveu et de l’épouse de celui-ci, qui étaient présents également – “on était juste venus boire un verre, on a entendu la police demander aux gens de partir mais on avait le droit d’être là!” -, Barbara raconte l’arrivée de la cavalerie : “les chevaux fonçaient sur les gens, ils visaient les gens!” “Je venais de me faire arroser par une pompe à eau, j’étais sonnée et spontanément j’ai enlevé mon tee-shirt pour le tordre parce qu’il commençait à faire froid et je n’ai pas eu le temps de voir venir, la cavalerie m’est passé dessus, et puis je suis tombée KO, je ne me souviens de rien.”, poursuit la jeune fille.

Elle dit avoir gardé des séquelles de l’incident : “Je n’ai rien de cassé mais j’ai pas mal de contusions, notamment aux vertèbres. Je suis résistante donc ça va mais je dois encore me faire examiner par un médecin.”

Dans la vidéo, deux fois 15 minutes, les trois amis s’en prennent virulemment aux forces de l’ordre – traités tour à tour de “SS“, de “Gestapo“, “qui ont quadrillé le Bois de la Cambre comme le Troisième Reich” – aux politiques en général, aux “pseudo-virologues”, et aux médias, qu’ils accusent de mentir “pour faire peur à la population” avec une pandémie qui n’existe pas. Ils annoncent également préparer une action en justice.

►La police sécurise vendredi les entrées au parc du Cinquantenaire et au bois de la Cambre

Retrouvez l'article original sur BX1