La Déclaration universelle des Droits de l'Homme aura 70 ans : appel à la jeunesse inspirée

Le 10 décembre 2018, la Déclaration universelle des droits de l’Homme fêtera ses 70 printemps. Pour souligner toute l’importance de son existence et informer, impliquer la jeunesse francophone, un appel à projet a été lancé, à l’initiative de l’Association des Nations Unies (APNU). Wallons, Bruxellois, vous avez entre 10 et 30 ans ? Soyez inspirés, ne tardez plus à proposer une action, une initiative, une oeuvre collectives sur une des thématiques de ce célèbre texte.

Pour fêter le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, l'Association des Nations Unies lance un appel à projets destiné aux 10-30 ans. Nombreux partenaires se se sont joint à la campagne, dont la fédération Wallonie-Bruxelles, l’Agence belge de développement, Amnesty International, la Ligue des Droits de l’Homme, la RTBF…. A l'heure où les menaces ne font que gagner du terrain, plongeant l'homme dans un monde où le mot "sécurité" prime et favorisant le repli sur soi, le racisme, le nationalisme, il est nécessaire de rappeler les valeurs universelles portées par la Déclaration de Droits de l'homme. Tant l’enseignement primaire, secondaire, supérieur que les organisations et maisons de jeunes sont sollicités pour se pencher sur ce texte et sa portée dans le monde. Sous quelque forme que ce soit (dessin, peinture, vidéo, clip, dissertation collective, propositions d’initiatives citoyennes, rédaction d’un projet de loi, etc.), les jeunes de tout horizon en Wallonie et à Bruxelles sont invités à sélectionner un des articles de la déclaration et à partir de celui-ci, de façonner un objet artistique, politique, social qui sera présenté lors d’une grande cérémonie de clôture en décembre 2018

Outre l'appel à projets à destination des jeunes, des activités pédagogiques, culturelles et informatives seront organisées : Conférences, débats avec des experts et personnalités dans le domaine des droits humains, projections de films, etc.

Pour en savoir plus sur le contenu et la remise des dossiers de candidature, c'est par ici

 

Vite vite... proposez votre projet avant la fin décembre 2017

Si vous souhaitez vous lancer dans l'aventure, vous avez jusqu'au 31 décembre de cette année pour participer. Les participants recevront sur demande auprès de l'Association des Nations Unies une aide pédagogique: du matériel didactique pourra être mis à disposition tout comme des visites de personnes ressource seront prévues.

Les meilleures réalisations pour chaque groupe d’âge seront sélectionnées par des jurys indépendants et seront primées lors de la cérémonie de clôture.

 

Retour sur l'histoire de la Déclaration

" Notre déclaration se présente comme la plus vigoureuse, la plus nécessaire des protestations de l’humanité contre les atrocités et les oppressions dont tant de millions d’êtres humains ont été victimes à travers les siècles et plus particulièrement pendant et entre les deux guerres. " Voici les mots prononcés par le rédacteur principal de la Déclaration, René Cassin, devant l'Assemblée des Nations-Unies le 10 décembre 1948. Après les crimes et abominations commis et subis pendant la Seconde Guerre mondiale, la nécessité de lutter urgemment contre le nazisme et le fascisme s’impose.

De la Charte à la Déclaration

Une Charte naîtra de la rencontre de 18 pays qui tous veulent mettre un terme aux violations des libertés fondamentales. Cette Charte visant surtout à garantir la paix dans le monde, il semblait utile de rédiger plus tard un texte uniquement sur les droits fondamentaux, la Déclaration universelle des droits de l’homme. On compte parmi les rédacteurs de cette dernière, l’Américaine Anna Eleanor Roosevelt, le Canadien John Peters Humphrey et le Français René Cassin. La Déclaration sera adoptée par l’ensemble des 56 Etats membres des Nations Unies, seules l’Union Soviétique, l’Afrique du Sud, et l’Arabie Saoudite se sont abstenus. René Cassin a reçu en 1968 le Prix Nobel de la paix pour son implication dans la défense des Droits de l'homme et sa participation à la rédaction de la Déclaration.

A l'origine des droits de l'homme

Cet article n’aurait sans doute pas été écrit et on ne fêterait pas non plus les 70 ans de la Déclaration des Droits de l’Homme l’année prochaine si le maître à penser Jean-Jacques Rousseau n’y avait pas mis son grain de sel. En effet, si le texte de 1948 a été fortement inspiré par la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen élaborée en France en 1789, cette dernière a elle aussi trouvé son inspiration, mais cette fois dans l’œuvre du Français Jean-Jacques Rousseau. Ce philosophe du siècle des Lumières (18ème siècle) est en effet le premier à parler explicitement de " droits de l’homme ". Selon lui, le droit et la loi doivent être les garants de la liberté humaine.

Composée de 30 articles, la Déclaration universelle des droits de l'homme fait suite au constat que c'est la méconnaissance de ces droits qui ont mené à de tels actes barbares durant la guerre. On retrouve dans ces articles les droits fondamentaux définis comme " l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations ", à savoir: les droits civils, politiques et sociaux.