Beaumont 6500

La culture sous perfusion ! ( vidéo)

On le sait la Culture a été frappée de plein fouet par la crise du Coronavirus.

On le sait la Culture a été frappée de plein fouet par la crise du Coronavirus. Avant même le déclenchement du confinement, une série de spectacles avaient du être annulés pour cause de jauge trop importante. Et puis le 18 mars, ce fut le coup de massue.

Certains opérateurs espérant que le confinement ne durerait pas longtemps ont d'abord postposé leurs concerts ou spectacles d'un mois, puis de deux , avant  pour la plupart, de se résoudre à annuler  la fin de leur saison. Des annulations qui ont des conséquences dramatiques également pour les créateurs, comédiens et artistes en général lesquels ont vu leur travail parfois d'une année ou plus réduit ainsi à zéro. Le secteur culturel craignait d'être le grand oublié du Fonds d'urgence de 50 millions créé le 19 mars par la Fédération Wallonie- Bruxelles. Il n'en sera rien. Sur la proposition de la Ministre de la Culture, l'écolo Bénédicte Linard,

"le gouvernement  a marqué son accord  " pour une aide d'urgence" et sur un budget prévisionnel de 8,4 millions d'euros afin d' indemniser le secteur culturel mais cela se fera dans des conditions bien précises que ce soit au niveau des critères d'octroi mais aussi de la façon dont ces indemnisations devront être justifiées."

Pas de chèque en blanc

Comme L'explique la Ministre Bénédicte Linard il s'agit vraiment d'aider les opérateurs, centres culturels, théâtres, mais aussi ceux qui oeuvrent dans le secteur de la danse , du cinéma tout comme des asbl qui organisent des festivals . On a donc déterminé un premier périmètre d'intervention avec des balises bien précises puisque l'idée c'est que cela aille combler les recettes perdues  suite à ces annulations  et que cela vienne ainsi en aide aux acteurs de première ligne, aux plus fragilisés c'est-à-dire aux acteurs, aux techniciens, aux créateurs et aux créatrices" 

Un formulaire d'aide sera mis en ligne prochainement sur le site de l'administration afin que les opérateurs puissent faire valoir leurs dossiers. A coté de cette première aide d'urgence, d'autres mesures devraient suivre. Par ailleurs la Ministre Linard avait une réunion, ce mercredi après -midi, avec ses collègues européens pour tenter d'ériger et de défendre une ligne commune entre tous les états en ce qui concerne la survie culturelle. Si l'Allemagne a débloqué plus de 50 milliards d'euros pour venir en aide au secteur culturel  d'autres pays comme la France n'en dégage que 22 millions et on ne parle pas d'autres membres de l'UE où la culture compte assurément pour des prunes! 

Retrouvez l'article original sur Télésambre