Vresse-sur-Semois 5550

La classe maternelle de l'école de Chairière cherche un élève pour être sauvée

La classe de maternelle de Chairière (Vresse-sur-Semois) cherche un élève de toute urgence. Tout le monde est à pied d'oeuvre pour sauver la classe avant fin septembre.

Les élèves de maternelle de madame Régine sont peu nombreux en ce début d'année scolaire. En juin dernier, ils étaient encore douze, aujourd'hui, ils ne sont plus que cinq. Un nombre insuffisant : pour être maintenue une classe doit rassembler au moins six élèves. L'institutrice, Régine Baijot, explique:

C'est la première année que cela arrive. Il y a eu des déménagements, des changements d'écoles. J'ai déjà eu 35 enfants dans ma classe mais c'était il y a longtemps. 

Régine Baijot est institutrice dans la classe unique de maternelle de Chairière depuis 25 ans. Trouver cet enfant est donc une nécessité. Tout le monde est à pied d'oeuvre mais les moyens sont limités comme l'explique Arnaud Allard, le bourgmestre de Vresse-sur-Semois:

Il appartient à chaque parent de décider de l'école dans laquelle il souhaite mettre son enfant. On a beaucoup d'implantations. Il n'est pas question de déforcer l'une ou l'autre. 

L'école de Chairière est la seule aujourd'hui dans cette situation mais le bourgmestre est bien conscient que le problème risque de devenir récurent sur la commune.

Le taux de natalité est très faible et nous remarquons beaucoup de déménagements. Nous allons faire notre possible pour attirer les familles dans la commune et maintenir les classes et les écoles ouvertes.

Si l'école communale de Chairière ne parvient pas à trouver cet élève manquant, la classe de maternelle devra tout simplement fermer d'ici fin septembre.

La classe de maternelle de Chairière (Vresse-sur-Semois) cherche un élève de toute urgence. Tout le monde est à pied d'oeuvre pour sauver la classe avant fin septembre.

Retrouvez l'article original sur MAtélé