Berchem-Sainte-Agathe 1082

La 33ème édition du festival Midis-Minimes: de la musique de qualité "sur le pouce"

La 33e édition du festival Midis-Minimes se tiendra du 5 juillet au 31 août et proposera, avec pour cadre le Conservatoire royal de Bruxelles, une programmation musicale très variée, mettant notamment en lumière de jeunes musiciens, mais aussi des artistes plus confirmés et déjà engagés dans une carrière internationale, annonce la direction du festival.

 

Du lundi au vendredi à 12h15 précises, cette manifestation proposera un concert de 35 à 40 minutes qui permettra aux mélomanes fidèles mais aussi à un public curieux de découvrir de nouveaux univers sonores ou de redécouvrir des chefs-d'oeuvre consacrés. Le prix d'entrée est de 5 euros, mais il existe la possibilité de se doter d'un pass plus avantageux.

Le festival a programmé une quarantaine de concerts donnés par plus de 200 artistes, avec en ouverture les "Young Belgian Strings" conduits par Dirk Van de Moortel et qui ont invité Yossif Ivanov (violon) et David Kadouch (piano), mais aussi l'ensemble "Oxalys" avec le pianiste Jean-Claude Vanden Eynden, l'ensemble "Les Muffatti", avec le contre-ténor Clint van der Linden, le quatuor du violoniste Marc Danel, la soprano Sophie Karthaüser, le théorbiste (sorte de grand luth) Bruno Helstroffer ou encore un ménestrel du Bengale, Anando Gorpal Das Bâul et un octuor de violoncellistes, le "Ô-Celli", comprenant notamment Sébastien Wainier, Pierre Bourboux et Shiho Nishimura.

Cette année et pour célébrer le 200e anniversaire de la naissance du compositeur polonais Stanislaw Moniuszko (1819- 1872), le festival a exceptionnellement programmé un rendez-vous à 20h00, pour sa clôture, le 31 août. Les spectateurs sont invités à découvrir l'opéra "Halka" (1848), une oeuvre majeure du répertoire lyrique polonais, dans une version de concert et interprétée par la "Capella Cracoviensis", un chœur et orchestre sur instruments d'époque et placés sous la direction de Jan Tomasz Adamus.

Les organisateurs de ce festival ont la conviction que "l'éducation et la culture, et donc aussi la musique, seront les premières voies de salut d'un monde menacé d'ignorance et de points de repère". Afin de s'adresser à un public aussi large que possible, les thèmes retenus sont variés: piano, chant, danse, duos, quatuors, et sans oublier les jeunes talents.

Le Conservatoire royal de Bruxelles est situé rue de la Régence 30a. Vous pouvez consulter le programme sur le site du festival.

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF