Yvoir 5530

L'Yvoirien Germain Dewez délaisse le quad pour le kart-cross

Le pilote mosan a été victime d'un grave accident de quad il y a deux ans. Le quad, c'est fini et le kart-cross, c'est juste pour le "fun". La preuve encore dimanche à Mettet...

Germain Dewez a hâte de regoûter aux sensations fortes liées aux sports moteurs. Le circuit de Mettet ouvre ses portes pour une journée de test pour les pilotes de kart-cross. L'Yvoirien était plutôt à l'aise sur un quad par le passé. Mais cette page est aujourd'hui définitivement tournée.

J'ai été victime d'un grave accident de quad il y a deux ans. J'en ai des séquelles. Le quad, c'est fini pour moi. Le kart-cross, c'est pour l'amusement. Participer à un championnat de Belgique n'est pas à l'ordre du jour.

La discipline est super spectaculaire. Cela glisse dans tous les sens, ça va vite: 170 km/h en vitesse de pointe. Prix du bolide de Germain: 18.000€.

C'est un châssis tubulaire, avec un moteur de moto, un 600cc, 300 kg pour une bonne centaine de chevaux.

Le kart-cross est à la mode depuis quelques années. Cela permet aux acharnés d'assouvir leur passion en cette période particulière. Le Beaurinois Emmanuel Havenne est importateur pour la marque Semog en Belgique.

C'est plus facile d'obtenir les autorisations pour organiser des courses de kart-cross, que des rallyes. Et pas mal de pilotes, comme Alonso ou Sordo, s'entraînent en kart-cross.

Les passionnés de kart-cross ont bon espoir pour qu'un championnat ait lieu cette année.

Le pilote mosan a été victime d'un grave accident de quad il y a deux ans. Le quad, c'est fini et le kart-cross, c'est juste pour le "fun". La preuve encore dimanche à Mettet...

Retrouvez l'article original sur MAtélé