Ottignies-Louvain-la-Neuve 1340

L'EPHEC à Louvain-la-Neuve va s'agrandir et ouvrir une nouvelle section en e-business

1250 étudiants fréquentent actuellement l'EPHEC à Louvain-la-Neuve.

La Haute École propose trois formations de type court : bachelier en Marketing, en Comptabilité et en Technologie de l'Informatique. Une quatrième filière d'avenir et créatrice d'emplois verra le jour dès la rentrée académique 2020 : une section e-business. 

La formation sera destinée à préparer aux métiers du web et à développer les compétences des étudiants en gestion. Au terme de ca baccalauréat, l'idée est de pouvoir gérer n'importe quel site web ou projet en e-business que ce soit sur le plan commercial, informatique, logistique et organisationnel. 

"On a à cœur à l'EPHEC d'ouvrir des sections porteuses d'emploi. On a une promesse vis-à-vis de nos étudiants qu'ils décrochent un job après leur formation", explique Véronique Gillet, directrice de l'implantation néolouvaniste. "Mais nous nous sommes déjà modernisés. Toutes les formations, même plus anciennes, sont plus digitales. Et avec le développement de l'e-commerce, cela crée de nouvelles opportunités. Nous avons décidé d'ouvrir une section sur l'e-business. Une formation qui alliera les capacités techniques en informatique et les connaissances intellectuelles pour exercer cette fonction d'avenir". 

Une nouvelle aile en cours de construction

Elle est censée répondre à l'augmentation du nombre d'étudiants. L'aile sera composée de trois auditoires et de salles polyvalentes. À terme, le nombre d'étudiants pourraient atteindre le chiffre de 1500. "Même si l'ambition de la Haute École n'est pas d'augmenter le contingent. Mais d'améliorer le lieu de travail des étudiants", précise Véronique Gillet, directrice.

Reste un problème engendrée par la construction de cette extension. Le parking de L'EPHEC sera amputé d'une partie réservée à cette nouvelle aile. Ce qui impliquera des problèmes de mobilité au abords de la Haute Ecole.

Mathieu Baugniet

Retrouvez l'article original sur RTBF