Charleroi 6000

L'été solidaire à Charleroi

L’été solidaire de Charleroi est lancé.

L’été solidaire de Charleroi est lancé.  Depuis 1994, la ville participe activement  aux projets été solidaire qui permet aux jeunes de 16 à 21 ans de travailler tout en améliorant la nature dans leur quartier.  Aujourd’hui, une partie du projet touchait à sa fin dans la cité Yernaux à Montgnies -sur-Sambre.

 

 

L’été touche à sa fin mais pas encore tout de suite pour l’été solidaire de Charleroi qui accueille des jeunes âgés de 16 à 21 ans à  s’investir dans la vie active pour le bien-être de la ville.

« Le principe d’été solidaire est de proposer à des jeunes d’un quartier un contrat rémunéré pour travailler au bine-être du quartier.  Sur Charleroi c’est un projet qui est tripartie avec la ville de Charleroi qui engage les jeunes, leur fourni un contrat rémunéré.  La Sambrienne qui fournit le matériel et un encadrement technique avec nos ouvriers qui sont présents pour leur expliquer les différents métiers qu’ils vont appliquer et une association locale qui travaille à faire émerger le projet, trouver les jeunes et avoir avec eux ce qu’ils veulent faire pour leur quartier. » Nous explique David Conte, responsable des partenariats à la Sambrienne. 

Pour la première fois, 3 projets ont été sélectionnés.  Ils se déroulent sur une période de 10 jours ouvrables.  Les différents projets sont occupés par 10 jeunes chaque fois.  Ils vont veiller l’aboutissement d’aménagements collectifs, de travaux d’embellissement à Charleroi-Nord et Montignies-sur-Sambre et une mare forestière à Marcinelle.

« Je contribue à préserver l’environnement, je nettoie un maximum le parc pour qu’il soit plus beau, plus propre et plus avenant. » explique Kimia Kamshi, étudiant jobiste. 

Ymann Ngainsu, étudiante jobiste, nous raconte ce qu’elle pense de l’été solidaire « C’est un très bon truc pour travailler parce-qu’on fait attention à l’environnement, on améliore la ville et ça me fait plaisir de faire ce genre de choses. »

Ces projets renforcent la cohésion sociale dans les quartiers de la ville.   La plupart des projets d’été solidaire sont proposés par les habitants.

David Conte, responsable des partenariats à la Sambrienne, nous confie « Tous les ans on se rend compte que ça fonctionne, pour les jeunes qui ont un premier contrat, une première expérience qu’ils passent l’été à travailler et qui sont rémunérés.  Ca fonctionne, ça amène des aménagements qui sont durables et ça fonctionne à la fois pour la ville et pour la Sambrienne.  Ca fait émerger ce genre de volonté et d’initiative qui prend de la vie dans les quartiers. »

Les projets d’été solidaire sont en collaboration avec le centre régional  d’intégration de Charleroi .

Le collectif carolo des Africains pour la diversité en fait partie. 

Marcelle Kom du collectif carolo des Africains pour la diversité «J’ai accueilli ce projet très positivement en tout cas au COCAD (Collectif Carolo des Africains pour la Diversité), dès qu’on l’a vu on s’est dit tien pour nous c’était aussi un moyen d’impliquer les gens de la cité dans des projets visibles et locaux et pratiques pour eux. Et le moyen de faire connaître nos actions, on est là depuis octobre 2018.  ON a des actions qui touchent le territoire de Charleroi. »

L’été solidaire de Charleroi a lieu jusqu’au 28 août, les jeunes vont encore contribuer à embellir notre beau pays noir mais attention toujours dans la joie et la bonne humeur. 

Retrouvez l'article original sur Télésambre