Ville de Bruxelles 1000

Koshi, l'éléphanteau aux grandes valeurs

La boutique Koshi vend, en ligne et dans divers boutiques et marchés, des mouchoirs en coton écologique. Sa créatrice, Magali Warlop, a la volonté de diminuer la consommation des déchets et donc de favoriser une consommation plus durable. Son projet touche aussi bien l’environnement que le domaine social et local. Découvrons ensemble ce qui se cache derrière Koshi...

Lors d’un voyage au Sri Lanka , Magali Warlop visite un orphelinat pour éléphants. Intéressée par leur condition, elle s’interroge sur les dégâts liés à la déforestation et la chaîne de production du papier qui génèrent un très grand nombre de déchets. Après réflexion et analyse, elle lance Koshi, une marque de produits en tissu. Ce nom original vient d’un éléphanteau sri-lankais, un “petit porte-drapeau pour lutter contre la déforestation”.

Aurélie Bronckaers

Des produits aux grandes valeurs

Avec des valeurs pro écologie et local, Koshi propose des articles divers et variés comme des mouchoirs de toutes tailles, aux divers coloris et imprimés. Dans la gamme de produits présentée aux consommateurs, il est aussi possible de retrouver des pochettes, pratique pour le quotidien, réalisées en chanvre ou en coton enduit.

Pour aller encore plus loin dans le concept zéro déchet et local, Koshi lance une gamme de serviettes de tables 100% en chanvre, à l’aspect de lin. Toutes les matières premières sont les plus écologiques que l’on puisse trouver. La culture et le tissage du chanvre se réalisent dans des ateliers de réinsertions à Bruxelles. Un point positif à ne pas négliger ! Autre particularité, ce produit est totalement personnalisable.

Une valeur écologique poussée

Selon des recherches de Consoglobe, 300 milliards de mouchoirs en papier sont vendus par an aux États-Unis, 32 milliards en France, dont 1040 vendus par seconde ! Rappelons donc que le produit en lui-même pollue lorsqu’il est jeté à la poubelle mais aussi par sa production. Encore quelques chiffres alarmant à pointer du doigt :

-> Des millions d’arbres coupés chaque année

-> Entre 100 et 200 tonnes d’eau pompées pour une tonne de papier

-> 222 fois plus d’eau pour produire une tonne de papier plus doux

-> 2,76 fois plus d’électricité pour une tonne de papier recyclé

Sans oublier que la majorité des mouchoirs ordinaires sont blanchis au chlore ou à l’eau oxygénée !

De ce fait, Koshi lance son concept en garantissant une production zéro déchet ! Avec leur mouchoir en coton provenant de Turquie, la matière utilisée est garantie sans substance nocive pour l’humain et la planète. Koshi, une initiative pro environnement mettant en valeur le Made in Belgium.

Pour retrouver Koshi, rendez-vous sur leur site web et dans les différents points de vente. (https://www.koshishop.be/ou-nous-trouver/)