Judiciaire : ouverture d'une enquête visant l'ancien manager de la famille Borlée

Un juge d'instruction malinois a ouvert une instruction visant Ludwig De Clercq, l'ancien manager de la famille Borlée.

L'homme est soupçonné d'avoir détourné de l'argent de sponsoring de la fédération belge d'athlétisme (Ligue royale belge d'athlétisme, LRBA). On évoque une somme de quelque 100.000 euros.

L'instruction a été ouverte après le dépôt d'une plainte, avec constitution de partie civile, de la Ligue royale belge d'athlétisme, a confirmé mercredi le parquet d'Anvers.

"Une instruction a été ouverte pour abus de confiance et faux en écritures", précise-t-on au parquet d'Anvers, section de Malines. "L'enquête n'en est qu'à ses prémices, aucune interpellation ni arrestation n'a déjà été requise dans le dossier."

Ludwig De Clercq a été manager de la famille Borlée jusqu'à avril 2019. Depuis début 2018, il est en charge de l'argent du sponsoring à la Ligue royale belge d'athlétisme.

La fédération a commencé à se méfier après le litige, qui avait éclaté début 2019, avec l'athlète Nafissatou Thiam au sujet d'une nouvelle convention sur les droits à l'image et les équipements officiels que la Ligue belge voulait faire signer aux athlètes juste avant l'Euro en salle de Glasgow. A la suite de cette affaire, les montants de sponsoring perçus par la Ligue royale belge d'athlétisme avaient été communiqués. Mais deux grands sponsors s'étaient étonnés des montants cités car ils avaient versé en réalité davantage.

Les présidents de la fédération ont alors demandé à Ludwig De Clercq de s'en expliquer, mais ce dernier a affirmé avoir versé une grande partie de l'argent à Jacques Borlée, pour le paiement de factures liées à des produits diététiques ou des repas durant des stages, montants qui, d'après la Ligue, avaient déjà été remboursés.

Afin de récupérer l'argent, la Ligue a lancé une procédure au civil, suivie d'une plainte avec constitution de partie civile.

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF