Ixelles 1050

Ixelles : des riverains déposent plainte suite au chantier de l’avenue de l’Hippodrome

Un chantier a débuté depuis le 22 juin sur l’avenue de l’Hippodrome à Ixelles : la Stib remplace les voies de tram et réaménage les trottoirs durant tout l’été alors que Vivaqua doit réaliser des travaux d’égouttage.

Mais les riverains de l’avenue s’indignent des nuisances causées par les engins de chantier.

Un chantier de remplacement des voies de tram est en cours depuis le 22 juin sur l’avenue de l’Hippodrome à Ixelles, entre le boulevard Général Jacques et l’avenue Géo Bernier. Ce chantier, prévu de longue date, prévoit notamment le réaménagement des trottoirs, la rénovation du réseau d’égouttage par Vivaqua et la mise en sens unique de l’ensemble de l’avenue. Les travaux doivent se terminer en décembre prochain.

► Lire aussi : Bockstael, avenue Brugmann… : voici les chantiers de l’été annoncés par la Stib

Ce chantier cause toutefois des nuisances pour certains de l’avenue, qui se plaignent, via le Comité Action Hippodrome, des vibrations et nuisances sonores provoquées depuis une semaine par les engins de chantier. Une plainte a été adressée au ministre bruxellois de l’Environnement Alain Maron (Ecolo), à la Stib, à la commune d’Ixelles et en justice de paix pour “bruits, vibrations, dégâts matériels dans les bâtiments, troubles à l’ordre public et à la santé, atteinte au patrimoine et à l’environnement”.

De multiples témoignages dans cette plainte font état de vibrations intenses qui ont notamment brisé du matériel dans un salon de thé, fait trembler des bureaux, causé des fissures dans les bâtiments… “S’il faut bien que les travaux se fassent, nous portons plainte contre leur mauvaise exécution et les négligences qui les entourent”, indique le Comité Action Hippodrome dans sa plainte. Les habitants s’inquiètent également que les travaux soient encore plus dévastateurs pour leurs habitations alors que la démolition du béton situés le long des rails du côté impair de la rue, soit du côté le plus proche des maisons, doit encore débuter.

La commune d’Ixelles rapporte dans la DH qu’elle a transmis ce courrier au cabinet de la ministre de la Mobilité et des Travaux publics Elke Van den Brandt (Ecolo). La Stib, pour sa part, poursuit les travaux. La société de transport bruxelloise nous indique qu’elle a fait appel à une société externe pour mesurer et objectiver l’intensité de ces vibrations dès le début de la prochaine phase de travaux, qui commence le 16 juillet.

■ Reportage de Marine Guiet, Paolo Coen et Stéphanie Mira

Gr.I. – Photo : Comité Action Hippodrome

Un chantier a débuté depuis le 22 juin sur l’avenue de l’Hippodrome à Ixelles : la Stib remplace les voies de tram et réaménage les trottoirs durant tout l’été alors que Vivaqua doit réaliser des travaux d’égouttage.

Retrouvez l'article original sur BX1