Verviers 4800

Inondations : il est important de traiter le problème de l’humidité

Chez les sinistrés des récentes inondations, un des problèmes majeurs rencontré, c’est l’humidité. Elle a imprégné les murs et les sols et il faudra du temps pour l’éliminer. C’est le cas chez une sinistrée d’Ensival, à Verviers.

Pour mesurer l’humidité restante dans la maison de Monique Cramilion, il suffit de poser la main sur un mur. Cette main est immédiatement fortement humide. Pourtant, avec son mari, ils ont choisi de rester vivre dans cette maison, en attendant les importants travaux qui devront être menés : " Il y a une humidité quasi insupportable. On ventile, on aère, c’est l’horreur. C’est d’ailleurs même un peu dangereux de rester car nous n’avons plus 20 ans et moi je le sens très fort. Physiquement je souffre un peu. Il y a déjà des champignons qui apparaissent sur les bois. On a mis un déshumidificateur. On l’a loué pour une semaine et on va voir. Je pense que ça ne sera pas suffisant mais c’est quand même un plus. Et puis on crée des courants d’air ", explique-t-elle.

Face à l’humidité, ce couple a eu les bons réflexes car il faut l’évacuer au plus vite. C’est ce que confirme Valentin Faway, l’administrateur-délégué d’Air Ambiance à Battice, une société spécialisée dans ce type de problème : " Ventilez au maximum, donc ouvrez les fenêtres, forcez éventuellement avec un ventilateur, ou alors il y a la solution d’un appareil spécifique au traitement de l’humidité. Tout ce qui est champignons et moisissures va commencer à arriver ", confirme-t-il.

Une société qui n’a pas vu exploser les demandes de déshumidificateur à l’heure actuelle, mais qui s’attend à voir arriver celles-ci dans les prochains jours.

Olivier Thunus

Retrouvez l'article original sur RTBF