Hastière 5540

Hastière: 650 doses d'AstraZeneca inutilisées partiront à Philippeville

Le centre de vaccination de Hastière doit revoir son planning suite à la suspension d'Astrazeneca pour les plus de 56 ans. Le nombre de doses résiduelles sera également plus élevé que les projections de départ.

Après trois jours de vaccination et 1020 doses de vaccins injectées, le centre de vaccination mobile d'Hastière, a connu ce jeudi une légère baisse de régime. En cause, une réorganisation du planning due à la décision gouvernementale de suspendre pendant quatre semaines l'utilisation de l'Astrazeneca chez les moins de 56 ans. Les explications d'Habib Diagne, médecin coordinateur du centre :

Dans les rendez-vous qu'on avait prévus jusqu'à la fin de cette semaine, il y avait quand même pas mal de personnes de moins de 56 ans qui s'étaient inscrites. Ce sont des personnes essentiellement à risque. On a dû les annuler et on devra les reporter ultérieurement ou bien reprogrammer ailleurs, dans un autre centre qui utilise un autre vaccin.

Un arrêt temporaire et non définitif

La décision de suspendre momentanément la vaccination AstraZeneca chez les moins de 56 ans permettra d'analyser de manière plus approfondie la balance bénéfices-risques entre le virus contre lequel il y a urgence de vacciner et les effets secondaires du vaccin. On estime actuellement qu'il y a un cas de thrombose avéré pour 100.000 vaccinations. Yves Devresse, médecin de famille:

C'est une pause qui a été faite. Il est plus que vraisemblable que l'analyse des données va faire en sorte que cette balance risques-bénéfices penche dans le sens de continuer cette vaccination. Évidemment, si on a des quantités importantes d'autres vaccins où le risque de thrombose veineuse est plus faible, il n'est pas impossible qu'il y ait une préférence pour vacciner avec ces vaccins-là la catégorie d'âge des moins de 56 ans. Mais il faut garder à l'esprit que le risque de thrombose est très faible. Le vaccin Astrazeneca reste un très bon vaccin.

Les médecins gardent confiance en ce vaccin et tentent de rassurer une population de plus en plus craintive. Ils analysent la situation avec leurs patients qui sont de plus en plus nombreux à les contacter avec beaucoup de questions sur les risques liés à ce vaccin.

Plus de doses excédentaires que prévues à Hastière

La suspension des vaccinations AstraZeneca pour un mois a des conséquences sur le planning de vaccination dans les centres, mais aussi sur le nombre de doses résiduelles. À Hastière celles-ci seront plus nombreuses que les 300 prévues initialement:

D'après les réservations de vaccinations qu'on a jusqu'à samedi, il devrait nous rester 65 flapules de vaccins, ce qui équivaut à 650 doses.

Les doses restantes seront transférées à l'antenne de vaccination mobile de Philippeville qui sera ouverte la semaine prochaine.

Le centre de vaccination de Hastière doit revoir son planning suite à la suspension d'Astrazeneca pour les plus de 56 ans. Le nombre de doses résiduelles sera également plus élevé que les projections de départ.

Retrouvez l'article original sur MAtélé