Durbuy 6940

Gilbert Laloux donne vie aux nouveaux vitraux de l'église Sainte Walburge de Wéris à Durbuy

Après l’église romane de Waha avec Folon, la chapelle du Monument à Marche-en-Famenn avec Willoos, c’est à présent l’église Sainte-Walburge de Wéris, à Durbuy, qui va prochainement accueillir de nouveaux vitraux.

Et c’est un artiste durbuysien très éclectique, Gilbert Laloux qui les a imaginés. Un long cheminement de quatre ans, pour l’artiste, sollicité par l’échevin de la culture de l’époque, Jean-Marie Mottet, mais aussi un aboutissement un Gilbert Laloux que les vitraux ont toujours fasciné et passionné.

"A l’Académie des Beaux-Arts de Namur, j’ai eu la chance de suivre pendant quatre ans, les cours du Maître Verrier, Ignace Van De Capelle à qui on doit les vitraux de la Basilique de Koekelberg ou de plusieurs chapelles royales ", explique Gilbert Laloux. C’est donc l’occasion pour lui, aujourd’hui, de mettre en pratique l’enseignement reçu.

"Il faut toujours garder à l’esprit le lieu qui abritera les vitraux, l’église Sainte-Walburge de Wéris, et neuf vitraux à concevoir en partant du crayonné et en s’inspirant de l’histoire de Walburge, sa création de monastères, ses miracles et aussi la légende autour de la sainte… Et d’en dégager l’essentiel !"

Et on en arrive à la réalisation technique des vitraux et Gibert Laloux souligne le travail, la complicité avec le Maître Verrier Bernard Debognie et son équipe à Chastres (Brabant Wallon) sur pas moins de 700 nuances de verres.

Et Gilbert Laloux de citer l’exemple du vitrail qui représente Saint-Boniface, l’oncle de Sainte Walburge, qui, selon la légende, serait le premier à avoir planté un sapin de Noël, le vitrail comporte 10 nuances de vert. Il faudra patienter jusqu’au printemps, fin avril, début mai, pour découvrir les vitraux installés à l’église de Wéris.

Philippe Herman

Retrouvez l'article original sur RTBF