Watermael-Boitsfort 1170

Fusion de Watermael-Boitsfort et Auderghem : PS, cdH et MR ouverts à la réflexion

Le PS, le cdH et le MR sont ouverts au débat sur l’option d’une fusion des communes d’Auderghem et de Watermael-Boitsfort soutenue par le bourgmestre faisant fonction d’Auderghem, Christophe Magdalijns (DéFI), mais ils ont posé plusieurs préalables.

Le PS, le cdH et le MR sont ouverts au débat sur l’option d’une fusion des communes d’Auderghem et de Watermael-Boitsfort soutenue par le bourgmestre faisant fonction d’Auderghem, Christophe Magdalijns (DéFI), mais ils ont posé plusieurs préalables.

Aux yeux des chefs de file PS des deux communes concernées, Vanessa Rigodanzo (Auderghem) et Martin Casier (Watermael-Boitsfort), le PS sera ainsi « partenaire de toute initiative qui améliore la qualité de vie des gens, mais pas à n’importe quel prix ». Pour eux, il n’est pas nécessaire d’attendre 2030 pour déjà renforcer les collaborations intercommunales.

> Deleuze s’oppose au projet de fusion entre Watermael-Boitsfort et Auderghem

Il importe de démontrer, chiffres et analyses à l’appui, que le projet de fusion aura une réelle plus-value pour les habitants sans se faire au détriment de l’emploi public local, ou de la proximité des services communaux. Il ne peut non plus être question de créer un contre-pouvoir communal plus fort en Région bruxelloise. Enfin, les chefs de file PS des deux communes insistent sur la nécessité de porter un tel débat en concertation avec les habitants de deux communes.

cdH : « Le dernier mot doit revenir aux citoyens »

Pour le député-bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Benoît Cerexhe (cdH), le débat peut être posé, mais la seule question valable est moins celle de la taille des communes que celles de la proximité entre pouvoirs publics et citoyens, et de l’efficacité au quotidien des politiques menées.

Or, le modèle proposé par le bourgmestre faisant fonction d’Auderghem semble même proposer une forme de concurrence entre Région et communes, pourtant peu profitable à l’efficacité des politiques menées à l’adresse des habitants, a ajouté le chef de file du cdH bruxellois. Le débat peut aussi porter sur un meilleur découpage des territoires trop grands ou sur la réduction drastique du nombre d’élus dans les conseils et collèges, mais en toute hypothèse, le dernier mot doit revenir aux citoyens, a-t-il encore dit.

MR : « Une fusion des communes sur base volontaire »

De son côté, le député-bourgmestre d’Etterbeek, Vincent De Wolf, a rappelé que sa formation, le MR s’était prononcé en faveur de fusions de communes sur base volontaire. Mais à ses yeux, il faut s’assurer qu’une telle opération engendre un véritable « plus », notamment en termes d’économies d’échelle, qu’elle bénéficie de l’appui des deux conseils communaux, et soit soutenue par une majorité de la population qui doit être largement consultée.

Belga – Photo : Belga/Laurie Dieffembacq

The post Fusion de Watermael-Boitsfort et Auderghem : PS, cdH et MR ouverts à la réflexion appeared first on BX1.

Le PS, le cdH et le MR sont ouverts au débat sur l’option d’une fusion des communes d’Auderghem et de Watermael-Boitsfort soutenue par le bourgmestre faisant fonction d’Auderghem, Christophe Magdalijns (DéFI), mais ils ont posé plusieurs préalables.

Retrouvez l'article original sur BX1