Mont-Saint-Guibert 1435

FruitCollect soutient les plus démunis en luttant contre le gaspillage alimentaire dans vos vergers

Depuis 5 ans, l’ASBL FruitCollect se rend dans les vergers de particuliers qui n’ont pas l’occasion de valoriser toutes leurs pommes. Les récoltes sont ensuite redistribuées aux personnes dans le besoin. Une initiative qui renforce le tissu social et combat la précarité.

2020 est une excellente année pour les pommes. C’est aussi une aubaine pour cette jeune ASBL bruxelloise, FruitCollect, dont l’une des missions est de lutter contre le gaspillage alimentaire en offrant une aide aux plus démunis.

Ici à Mont-Saint-Guibert, l’ASBL ramasse les fruits qui serviront notamment à financer sa structure. Mais ce n’est pas tout. En plus de récolter des pommes, des poires et des noix dans le jardin de différents particuliers, FruitCollect (re) tisse, dans de nombreuses communautés à qui elle redistribue ces produits locaux sains, un lien social bien trop souvent absent.

" On fait vraiment ce lien entre les gens qui n’ont pas assez pour vivre et des gens qui ont nettement trop dans leur jardin. On rassemble ces deux idées pour en faire des ateliers pédagogiques, de cuisines etc ", explique Maxime Niego, coordinateur de FruitCollect.

Ces récoltes qui s’appuient sur le travail de bénévoles sont aussi l’occasion de changer les choses pour un mieux.

" Ça me parle parce que je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui ont un surplus comme ça dans leur jardin et qui ne savent pas quoi en faire. Je pense que c’est une bonne initiative d’en faire quelque chose. C’est l’idée de la récupération pour moi qui est importante. Après c’est encore mieux si on sait partager avec les personnes qui en ont besoin ", explique Joëlle Van Meerbeeck, bénévole pour FruitCollect.

 

 

 

Créer du lien entre les habitants

Une fois récoltés, ces fruits sont donc distribués à différents organismes tels que des associations qui luttent contre les violences conjugales, mais aussi à des associations de quartier. C’est le cas d’Akarova à Ixelles qui réalise des colis alimentaires pour les voisins dans le besoin.

Fatima habite dans le quartier. Chaque vendredi, elle réceptionne ce que FruitCollect dépose à l’association Akarova. Avec de nombreux autres bénévoles, elle réalise des paniers de fruits et légumes pour les habitants du quartier qui sont précarisés.

" On se sent utile actuellement dans cette période très difficile. On rend service à des gens nécessiteux " explique la bénévole.

Si vous ne savez pas quoi faire des surplus de votre jardin, voici donc une manière originale et utile de valoriser des produits locaux sains qui auraient été perdus à tout jamais.

Pour contacter FruitCollect : https://fruitcollect.be/

Aurore Peignois

Retrouvez l'article original sur RTBF