Frasnes-lez-Anvaing 7911

Frasnes : un cas de Covid-19 à la maison de repos du CPAS

La semaine dernière, un membre du personnel du home Saint-Joseph, la maison de repos du CPAS de Frasnes-lez-Anvaing, a informé la direction qu’il avait contracté le Covid-19.

La semaine dernière, un membre du personnel du home Saint-Joseph, la maison de repos du CPAS de Frasnes-lez-Anvaing, a informé la direction qu’il avait contracté le Covid-19. Immédiatement, la procédure Covid a été enclenchée. Outre le fait que ce membre du personnel a été directement écarté, une mise en place interne du tracing a été instaurée.Hasard du calendrier, le lendemain, des tests sérologiques devaient avoir lieu. Ces tests ont révélé que des résidents et des membres du personnel avaient développé une immunité au Covid. Les résidents ont été isolés et les membres du personnel écartés.Depuis lors, des tests plus conséquents ont eu lieu. Ceux des résidents se sont avérés négatifs tandis que l’institution attend toujours les résultats des membres du personnel.Un résident positif, les autres confinésDepuis ce mercredi soir, un résident qui avait été déclaré non-suspect lors des tests sérologiques a été constaté positif au test PCR. Comme le veut la procédure Covid, cette personne a été isolée. Les résidents sont désormais confinés dans leur chambre. Toutes les activités communes (repas, animations, visites, etc.) sont depuis suspendues. Tous les membres du personnel portent des masques FFP2 en permanence.De nouveaux tests prochainementComme la commune de Frasnes-lez-Anvaing déplore plusieurs cas de covid sur son territoire et que son taux d’incidence global est considéré comme plus élevé que la moyenne, le SPF a contacté le Home Saint-Joseph. Il va proposer pour mardi au plus tard un nouveau test PCR sur tous les résidents. Test qui sera aussi réalisé sur le personnel à l'initiative du CPAS. Depuis le début de la pandémie, la direction et le personnel du home Saint-Joseph mettent tout en œuvre pour le bien-être des résidents mais aussi du personnel. Si jusqu’il y a peu, l’institution avait échappé au coronavirus, ce n’est plus le cas malgré une politique particulièrement sévère. Tout est mis en place pour que ce cas reste isolé.Rédaction en ligne

Retrouvez l'article original sur notélé