Flandre orientale : des armes prohibées découvertes lors de perquisitions chez les Blue Angels

Des perquisitions effectuées mardi dans un club-house du gang de motards Blue Angels à Erpe-Mere et aux domiciles de ses membres, en Flandre orientale, ont donné lieu à la saisie d'un certain nombre d'armes prohibées, a indiqué la police fédérale.

L'enquête fait suite à un raid commis par la bande de motards lors d'une garden-party à Lede le mois dernier.

La descente dans les locaux du club de motards d'Erpe-Mere faisait partie des cinq perquisitions effectuées dans le cadre de l'enquête. Elles font suite à une expédition punitive menée dans une garden-party, selon la police fédérale. "Le 16 août 2020, des membres du gang de motards Blue Angels ont commis un raid lors d'une garden party qui se déroulait dans une habitation privée à Lede. Plusieurs personnes ont été blessées. Un Blue Angel a été maîtrisé sur les lieux. Le gang s'était déjà fait remarquer le 13 juin dernier lorsqu'il avait détruit le local d'un nouveau club de motards à Haaltert".

Le parquet de Flandre orientale a requis le juge d'instruction de Termonde et a ordonné cinq perquisitions. Outre les locaux d'Erpe-Mere, une salle de club a également été fouillée à Grammont, ainsi que trois maisons de membres du gang à Lede, Brakel et Grammont. "Deux suspects ont été interrogés. En parallèle, un certain nombre d'armes prohibées ont été saisies, dont une arme à feu et des pistolets à impulsion électrique. Un des suspects a été relâché après son audition, le second a comparu devant le tribunal cet après-midi (mercredi, NDLR) et a été libéré sous conditions", a rapporté le commissaire en chef Patrick Willocx de la police judiciaire fédérale de Flandre orientale.


A lire aussi : Gangs de motards: début d'un procès sous haute sécurité à Tongres


 

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF