Aubange 6790

Félicien Bogaerts, le militant écolo du web belge

Créateur de contenus sur internet, Félicien Bogaerts (21 ans) est le cofondateur de deux chaînes YouTube. Avec "le Biais Vert" et "JTerre", le youtubeur a pour objectif d'interpeller un public large sur les questions écologiques du moment. Rencontre avec ce jeune activiste écologique.

Journaliste à la RTBF, Félicien Bogaerts est la personnalité belge du moment en matière d’écologie.

Il est notamment l’initiateur de la marche pour le climat qui a eu lieu à Bruxelles le 2 décembre 2018 et qui a rassemblé de grandes personnalités publiques belges comme la chanteuse Angele et le cinéaste Luc Dardenne.

Vivre Ici vous propose de découvrir ces deux grands projets : "Le Biais Vert" et "Le JTerre".

"Le Biais Vert", la chronique décalée

Félicien Bogaerts est cofondateur de la chaîne YouTube "le Biais Vert". Avec Elias Sanhaji, ils interpellent et sensibilisent les internautes par le biais de vidéos humoristiques totalement auto-produites. Leur but : parler des grandes questions climatiques, environnementales et sociales du moment à un très grand public. Félicien nous révèle que leur objectif "est de sortir des réflexions, du côté bobo intellectualisant dans lequel l’écologie a l’habitude de s’enfermer ou dans lequel il s’est enfermé tout seul."

Agréable à regarder et divertissante, la chaîne "le Biais Vert" est hors du commun puisque peu de créateurs de contenus belges parlent d’écologie sur YouTube. C’est en partant de ce constat que Félicien décide de lancer la chaîne : "Nous sommes peu à parler d’écologie en Belgique sur YouTube et il y avait une véritable demande. C’est pourquoi on a lancé il y a un an et demi "Le Biais Vert". Le choix de ce nom a été évident. Le mot “biais” est intéressant parce qu’on parle beaucoup de biais idéologiques. Le biais c’est aussi le décalage, un discours avec une touche d’humour avec un parti pris affirmé. Il y a aussi l’idée de la voie écologique, la voie verte avec la notion de "par le biais de...". Le sens le plus significatif pour nous c’est le "billet vert", on pense au pognon qui est justement le nœud du problème..."

Le Biais Vert aborde des sujets plus pointus que certains médias traditionnels ne traitent pas comme par exemple la pollution sonore, l'impact des grands semenciers sur notre quotidien ou encore les conséquences de la disparition des abeilles. Les vidéos sont colorées, avec un montage rythmé et assez graphique. Félicien n’hésite pas à montrer la réalité des faits avec des images chocs. Il s'implique à fond et n’a pas peur du ridicule.

Voyez par vous-même en regardant cette vidéo qui vous explique l’impact des grands semenciers sur nos habitudes du quotidien, notre santé et notre environnement.

"Le JTerre", le JT écolo participatif et interactif

Diffusé en direct sur le web, le JT indépendant JTerre échange avec le public sur l’actualité écologique. Félicien Bogaerts a inventé le concept avec son ami François Legrand de Permavenir. Initiateurs d’une toute nouvelle émission, ils avaient besoin de fédérer un maximum d’acteurs du web afin de se faire entendre. Ils ont donc collaboré avec plusieurs vidéastes français comme "Partager C’est Sympa", les chroniques "La Barbe" de Nicolas Meyrieux et des médias écrits comme par exemple "Mister Mondialisation".

Animé par Félicien, ce magazine est à la fois participatif et interactif. L’émission se découpe en deux parties avec d’un côté des séances, des chroniques, des flashs infos, et d’un autre, un débat d’une heure et demi avec des experts scientifiques.

Le but principal étant de fédérer un maximum de personnes et de sortir l’écologie de son "guetto", les invités du JTerre sont souvent des personnalités publiques. Prochainement, Félicien Bogaerts accueillera Nicolas Hullot, ancien ministre français de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

Après 4 mois d'existence, les vidéos JTerre comptabilisent déjà plus de deux millions de vues sur toutes les plateformes. Les raisons de ce succès étant essentiellement la présence des invités et le contenu des émissions, il y a aussi un "réel enthousiasme qui se cristallise autour du projet car il est sincère, indépendant et 100% autofinancé par les dons d’abonnés". Félicien nous confie certains de leurs secrets : "Nous tournons l’émission dans le studio des Parasites. Nous utilisons aussi notre matériel perso et chacun apporte sa pierre à l’édifice."

Dans l’émission, ils parlent de permaculture, d’alternatives pour être autonome en matière d’énergie et d’alimentation, de photovoltaïque, d’éolien et de renouvelable au sens large. "Nous ne sommes pas juste là pour critiquer le système mis en place. Nous mettons en lumière des projets associatifs, notamment avec la séquence “kiwi” de l’émission où nous montrons qu’il est possible de produire moins de déchets en proposant des DIY, d’acheter des vêtements en seconde main, de réduire sa consommation de viandes et de tendre vers l’autonomie alimentaire."

S'informer sur l'écologie de manière différente et ludique ? C'est possible ! Rendez-vous sur la chaîne YouTube "Le JTerre"

"Plan Cult", sa nouvelle émission sur La Trois !

Félicien Bogaerts ne s'arrête pas à YouTube et l'écologie. En effet, le Bruxellois se lance dans un tout nouveau projet : l'animation de "Plan Cult".

En 26 minutes, l'émission hebdomadaire parlera de l'actualité culturelle avec divers invités du milieu de la musique, du théâtre et du cinéma. Toujours avec l'objectif de parler au plus grand monde, ils accueilleront des personnes comme Alex Vizorek, Michel Gondry et Lomepal.

Cette nouvelle émission sera diffusée tous les lundis à 21h05, à partir du 28 janvier sur La Trois.

Aurélie Bronckaers