Charleroi 6000

Enfin de l'espoir pour le haut fourneau de Charleroi

Une bonne nouvelle pour le haut-fourneau de Charleroi.

 Quatre millions d'euros seront débloqués aujourd'hui par la Région Wallonne. Objectif, préserver l'ancien outil sidérurgique de Carsid fermé fin 2012. L'argent est sur la table mais les questions sont nombreuses. Premier point d'interrogation: comment racheter le site à Duferco? L'entreprise exige quatre millions pour lâcher le haut fourneau. Ca correspond à la valeur de la ferraille à la revente en cas de démolition. Et c'est pile la somme prévue par la Région. Mais alors, si on dépense ces quatre millions, comment financer le reste? La rénovation, l'entretien, l'éclairage.

La Région attend une proposition de la ville de Charleroi avant de libérer les fonds. D'autant que plusieurs projets assez chers ont circulé. On a pensé à en faire un lieu de mémoire de la sidérurgie. Les visiteurs pourraient grimper sur la tour mais il faudrait sécuriser, aménager les accès, faire un musée. On a pensé aussi en faire une pièce centrale au milieu d'un nouveau quartier avec des projets culturels autour... encore plus cher. On se dirigerait donc vers une solution minimaliste: avec les quatre millions, on sauve le haut fourneau, et pour les projets on verra plus tard. La Région renvoie la balle à la ville de Charleroi. Il n'y aura pas d'argent wallon supplémentaire.

Mathieu Van Winckel

Retrouvez l'article original sur RTBF