Berchem-Sainte-Agathe 1082

En stoemelings, le tag sexuel montrant une pénétration effacé à Bruxelles

Si vous levez à nouveau les yeux rue des poissonniers au centre-ville de Bruxelles, vous ne verrez plus le tag monumental d’un vagin et d’un pénis. Si l’administration communale avait promis de ne pas couvrir ces œuvres artistiques d’un certain goût, elle laissait le droit au propriétaire de faire ce qu’il souhaitait de son mur.

Il aura connu son heure de gloire dans le monde entier. L’une des œuvres éphémères non-autorisées de Bruxelles a désormais disparu. " Oh ça fait bien trois mois, vous savez ", a commenté Karine Lalieux, échevine de la culture et de la propreté de la Ville de Bruxelles. L’œuvre polémique a donc disparu comme elle était arrivée, sans prévenir, discrètement et par surprise.

" Nous avions décidé de ne pas intervenir laissant le droit aux propriétaires de décider du sort de ces fresques. Celui-ci a choisi de la couvrir " précise l'échevine.

Le tag montrant cette pénétration plus vraie que nature reste désormais dans la mémoire des Bruxellois, des fans de street-art et du moteur de recherche Google.

En attendant, Vivre Ici vous propose toujours sa balade irrévérencieuse à la découverte des fresques polémiques de Bruxelles.

Tant qu’elles dominent toujours la Capitale…

APS