Saint-Gilles 1060

Elles ont tout plaqué pour faire des "Bisc'oui"

En manque d’idées pour le goûter des enfants ou l’apéro après le boulot ? A Saint-Gilles, 2 Bruxelloises ont quitté leur “vie d’avant” pour se lancer dans la création de Bisc’oui !

Voici la belle histoire de Bisc’oui ! Non, peut-être !

Qu’est-ce qu’on se met sous la dent ?

Bisc’oui, non peut-être! est le nom de cette collaboration entre Cynthia Luca et Fanny Grouwels, 2 Bruxelloises passionnées sensibles aux changements dans les habitudes de consommation. Ensemble, elles proposent des biscuits (d’où le nom de leur entreprise) sucrés ou salés… bio et zéro déchet !

Actuellement, Cynthia et Fanny travaillent dans un atelier partagé qui se trouve Rue Van Soust, 610 à Dilbeek.

 

On essaie de faire quelque chose qui soit vraiment bon sans être culpabilisant.

C’est en ces mots que Fanny nous décrit la philosophie de Bisc’oui. Une cuisine “zéro déchet” qui se fait en calculant au mieux les quantités de produits achetés en Wallonie et à Bruxelles.

Le petit plus...

Les copines de cette entreprise bruxelloise ont aussi prévu un lunchbag réutilisable confectionné par une couturière de notre capitale. Il n’y a donc pas de sur-emballage. Génial, non ? Nous, on valide !

Envie d’en savoir davantage ?

Pourquoi Cynthia et Fanny ont-elles tout plaqué pour se lancer dans ce business gourmand ? Réponse avec une des fondatrices de Bisc’oui, Fanny Grouwels est au micro de Julie VanH dans ce #REPLAY de Bruxelles Matin, la matinale radio de Vivacité.

Plus d'infos sur le site de Vivacité.