Berchem-Sainte-Agathe 1082

Ekho Sport, un projet pédagogique sportif pour les enfants sourds et malentendants

Un nouveau projet s'est lancé début octobre du côté d'Uccle.

Depuis début octobre, Ekho Sport, c’est le nouveau projet de foot porté par Georges Kapin. Un projet un peu spécial, car le but ici est de mélanger des enfants atteint de surdité avec des enfants entendants.

"Ekho Sport, c'est un projet pédagogique sportif pour les enfants sourds et malentendants et aussi on a ce côté inclusif pour pouvoir mélanger l'activité avec les enfants entendants. Le but est de pouvoir aussi sensibiliser les enfants entendants à ce projet. Parce qu'on trouve intéressant de pouvoir montrer ce handicap, la déficience auditive, c'est comme un handicap invisible. Et donc, le but de ce projet, c'est de le mettre en avant et montrer qu'il y a des enfants qui ont un potentiel et qui veulent le libérer via une activité. Et nous avons choisi comme activité le football", commence Georges Kapin.

Une idée en deux temps

L’entraîneur et éducateur a proposé comme travail de fin de diplôme de s’intéresser aux enfants sourds. Un monde qu’il connaît, bien car Georges a un neveu malentendant passionné de foot. Et comme beaucoup d’autres jeunes souffrant de surdité, ces enfants n’ont pas vraiment l’occasion de s’exprimer sur les pelouses.

Et avec Ekho, pas de changement, le foot reste le même avec quelques petites adaptations. "Oui, il faut s'adapter, mais en même temps je crois qu'on reste dans les mêmes thématiques que des clubs classiques. La seule approche pédagogique change au niveau de la communication. Parce qu'eux, c'est une communication plus imagée. Donc on essaye de travailler des outils pédagogiques qui nous permettent de mieux imager ce qu'on veut montrer lors des séances d'entraînement et au niveau de la gestuelle. Bien que dans le football déjà, on le démontre par la logique de l'apprentissage, mais nous on utilise encore des outils pédagogiques pour encore mieux leur permettre de visualiser et de se projeter. Une fois qu'on arrive sur le terrain, on démontre encore le but pour qu'ils puissent vraiment assimiler de manière progressive ce qu'on attend d'eux et aussi que les outils puissent vraiment combler cet handicap qu'ils ont au niveau de l'audition", continue Georges.

Un projet soutenu par le Brussels Football

Ekho arrive donc à point nommé. Surtout que le projet a reçu le soutien du Brussels Football. Georges s’est tourné vers l’ASBL qui partage les mêmes valeurs et qui a répondu favorablement au projet.

Pour David Van Renterghem, coach Youth national team, "c'est une belle occasion de toucher quelque part un domaine où l'on n'avait pas encore les pieds et c'est pour ça que l'on est bien présents aujourd'hui." Car le Brussels Football pourra ouvrir des portes à tous ces jeunes et pourquoi pas en voir certains aller dans de plus grands clubs.

"Oui, l'idée, c'est d'uniformiser ça en tout cas dans la région bruxelloise. On va essayer au maximum de pouvoir apporter un pourcentage à l'enfant de sport de ballon et comme je vous l'ai dit le réorienter pourquoi dans un vrai club, mais tout d'abord avoir cette attention qui privilège et qui permette de pouvoir évoluer avec tous les outils qu'il le faut. Que ce soit le langage des signes, la compétence footballistique. Et je pense que là, le Brussels Football dans six mois refera le point et on verra ce que l'on peut faire", continue David.

Vous l’avez compris, Ekho veut pérenniser ce projet et être reconnu comme club de foot. Car finalement, le foot reste un sport universel ouvert à tous.

Pour en savoir plus :