Ecozy : l'importance des petits gestes au quotidien à la manière de Marie Kondō

Avec son entreprise Ecozy qui prodigue des conseils pratiques, la Bruxelloise Céline De Schryver propose de remettre le bien-être, la simplicité et l’écologie au cœur du foyer.

Dans un monde où les gens se préoccupent de plus en plus de l’environnement et de leur santé, il semble important de revenir à des valeurs saines. Le désencombrement et la réduction des déchets font partie des nouveaux champs d’action qui permettent à chacun d’agir à son échelle pour son bien-être et celui de la planète. Céline De Schryver à travers Ecozy se situe dans cette démarche écologique qui va à l’encontre d’une société de consommation qui a atteint ses limites.

Ecozy propose plusieurs services pour organiser sa maison et réduire ses déchets. Céline De Schryver pose un regard extérieur sur votre maison pour comprendre le coeur du problème, suivi d’une mission de désencombrement, à la manière d’une Marie Kondō belge. Le but est de faire du tri dans son intérieur et d’organiser le tout pour permettre de mieux profiter de son lieu de vie et se sentir plus apaisé. Avec Ecozy, Céline De Schryver propose aussi des ateliers home organizing mais aussi office organizing, home management et zéro déchet. Un panel de sessions qui s’inscrivent donc dans une démarche globale d’organisation et réduction des déchets.

Afin de mieux comprendre ce qu’elle propose et sa philosophie, nous avons posé quelques questions à la fondatrice d’Ecozy, Céline De Schryver, qui souligne l’importance des petits gestes du quotidien.

 

Est-ce que vous pouvez expliquer en quelques phrases le principe d’Ecozy ?

Céline De Schryver : Ecozy accompagne les personnes vers un quotidien simplifié, un retour à l'essentiel en chassant le superflu. Ceci à travers les 2 thématiques du désencombrement et du zéro déchet.

J'organise et anime des ateliers mais j'accompagne aussi les personnes de manière individuelle afin de leur donner des solutions adaptées à leurs besoins et leur situation. Durant cet accompagnement on désencombre, on trie, on chasse le superflu et réorganise l'intérieur.

 

En quoi votre initiative est-elle importante dans notre monde actuel ? Pourquoi est-ce primordial aujourd’hui de se préoccuper de la réduction des déchets et du désencombrement ?

Céline De Schryver : Le désencombrement est la 1ère étape du zéro déchet. En simplifiant son quotidien on pourra plus facilement mettre de nouvelles habitudes en place, et donc intégrer le zéro déchet petit à petit. Aussi, en désencombrant son habitation on se rend compte de sa consommation passé. C'est souvent un "électrochoc", ce qui nous permet, dans le futur, de réfléchir à deux fois à ses nouveaux achats. Et finalement, en ayant une habitation simplifiée, désencombrée et rangée, on sait exactement ce qu'on possède et on a moins envie d'acheter. On a plus besoin de racheter un objet car on ne le trouve plus, etc. Bref, on consomme moins mais mieux.

 

Est-ce qu’on peut dire que vous êtes une coach de l’organisation et du zéro déchet ? Dans la lignée d’une Marie Kondō ?

Céline De Schryver : Oui je fais exactement le travail que Marie Kondō fait, j'accompagne les personnes dans le désencombrement de leur habitation. Mais avec ce point de vue zéro déchet en plus.

Certaines personnes me contactent pour recevoir des conseils personnalisés pour mettre en place le zéro déchet dans leur quotidien, ce qui implique revoir leur organisation, les tâches de ménage, etc. D'autres personnes me contactent uniquement pour faire le tri dans leur habitation. Tout ça est un mix et se rejoint parfaitement.

 

FE