Ciney 5590

Deville : « Oui, ma place est toujours au sein du collège »

En prenant la tête du mouvement ICI, l'échevin MR Frédéric Deville s'allie pour les communales de 2018 aux deux plus grands partis d'opposition à Ciney. L'élu compte toutefois poursuivre son travail au Collège.

Emu, devant un parterre de sympathisants, lors de la conférence de presse jeudi, Frédéric Deville a résumé ses derniers mois difficiles avant de présenter son bébé baptisé ICI, pour Intérêts Cinaciens. Un mouvement qui rassemble actuellement autour de lui des élus MR, le PS et le CDH au niveau local mais aussi des Cinaciens apolitiques, commente Frédéric Deville:

« Parmi les 25 candidats de la liste, 7 seront issus de la société civile. On sort du canevas politique et des partis traditionnels. On veut viser plus haut et rendre confiance aux Cinaciens dans la politique locale. Fini le temps d'une seule personne qui règne sur Ciney comme un baron sur ses terres. Ce qu'on veut c'est du dialogue, du consensus, de la démocratie. »

Ce nouveau projet va placer les forces politiques traditionnelles, en retrait, une démarche presque logique pour le CDH, explique Gaëtan Gérard, chef de file CDH au conseil communal:

« Les partis dans une ville rurale comme la nôtre, c'est devenu un peu obsolète parce qu'on veut se retourner vers les gens. Nous souhaitons que l'émanation de la population nous apporte finalement le programme, les idées... »

Pour sonder la population sur leurs attentes, des consultations dans les villages et les quartiers sont annoncées. Pour le parti socialiste qui avait signé en 2014 (et puis déchiré ce mercredi) un accord pré-electoral pour 2018 avec le MR de Jean-Marie Cheffert, ce nouveau projet Intérêts Cinaciens, symbolise la rupture avec le passé, commente Pierre Adam, président de la section locale du PS.

Frédéric Deville l'a annoncé au lendemain des élections en 2018, si ICI dispose d'une majorité absolue, PS, MR, CDH et citoyens apolitiques se partageront équitablement les sièges au sein du pouvoir exécutif quels que soient les résultats des urnes. Les électeurs sont prévenus. Frédéric Deville compte poursuivre son travail au sein de la majorité avec le MR de Jean-Marie Cheffert tout en menant campagne avec ses nouveaux partenaires, le PS et le CDH, l'opposition actuelle

« J'ai été élu le 14 octobre 2012 sur la liste Union et je compte bien honorer mon mandat jusqu'au bout. Je pense que je ne suis pas responsable de la situation actuelle. On m'a poussé dehors. On m'a attaqué en justice. On m'a fait plusieurs sales coups, on m'a retiré l'attribution des sports... »

>> A lire aussi notre analyse: Au fond, il ne s'agit pas d'une liste "Tous contre Cheffert", plutôt une liste "Tous pour Deville"!

En prenant la tête du mouvement ICI, l'échevin MR Frédéric Deville s'allie pour les communales de 2018 aux deux plus grands partis d'opposition à Ciney. L'élu compte toutefois poursuivre son travail au Collège.

Retrouvez l'article original sur MAtélé