Mons 7000

Deux jeunes montois lancent leur jeu de société

Créer son propre jeu de société sur le thème médiéval fantaisie et l’éditer soi-même, c’est le défi que se sont donnés deux jeunes montois.

Créer son propre jeu de société sur le thème médiéval fantaisie et l’éditer soi-même, c’est le défi que se sont donnés deux jeunes montois. Mardi soir, le lancement d’une récolte de fond pour produire leur jeu avait lieu au Monkey’s café.

Sorcières, mages et autres créature se côtoient à Valroc, le monde imaginé par Thomas Carlier et Julien Schoukens à l’été 2019. En seulement 2 ans, ils ont pu créer un jeu complexe mêlant tactique et amusement.

Thomas Carlier : "On est passionné de jeux depuis longtemps. Comme j'ai toujours aimé en créer des petits, je me suis dis que je pouvais en faire un vrai. J'ai commencé à rédiger des règles, des prototypes... Et Valroc est née." 

AVC-TMB-065044thomas.jpg

 

Il était possible d’essayer le jeu au Monkey’s café lors de la récolte de fond, et il semble plaire à ces mages en herbe qu’incarnent les joueurs.

Un joueur : "Le jeu est assez sympas et mêle pleins de mécaniques différentes. Les illustrations sont très intéressantes. J'ai hâte de voir la suite!"

AVC-TMB-065044jeu.jpg

 

A Valroc, il est possible d’affronter des créatures, de gagner des points et des pouvoirs. Un vrai casse-tête pour les créateurs qui en plus de la création, se sont chargés de la communication et de l’illustration.

Thomas Carlier : "On est novice dans le milieu donc trouver une illustratrice a été compliqué. Puis il ne suffit juste pas de créer un jeu, il faut communiquer dessus et de la bonne manière. D'autant plus qu'on veut le financer nous-même." 

En plus des difficultés de base, Julien et Thomas souhaitent l’éditer eux-même pour avoir un jeu à leur image et ne pas donner la possibilité à un éditeur de modifier leur univers.

Thomas Carlier : "Certes un éditeur nous enlève le risque financier, mais il peut modifier le jeu à sa guise, ce que nous ne souhaitions pas." 

Valroc est déjà disponible en pré-commande. Les créateurs espèrent pouvoir le proposer à la vente en octobre 2022

 

Retrouvez l'article original sur TéléMB