Mons 7000

Des vélos en bambou : un projet social et écologique en Belgique

Et si mobilité douce rimait avec production artisanale et écologique et sociale ? C’est en tout cas l’idée du projet Bamboo4OurPlanet qui, depuis l’an dernier, propose des vélos en bambou.

Tout commence en 2007 quand Gérard Munyanziza constate que par souci de confort, les gens issus de la communauté africaine à Mons vivent et se retrouvent en fonction de leur pays d’origine, ce qui freine l’intégration et l’inclusion sociale. Pour remédier à cette problématique, Gérard crée l’asbl No Borders pour favoriser les rencontres interculturelles à travers les activités socioculturelles et sportives.

Après la création d’un club de football, la mise en place d’activités et de sorties socioculturelles, No Borders décide en 2019 de mettre en valeur des initiatives entrepreneuriales axées sur la mobilité douce, les ressources locales, la protection de l’environnement et la solidarité Nord-Sud.

Après un premier voyage en Ouganda en 2018, c’est véritablement en 2019 au Ghana que s’est concrétisé le partenariat avec my Boo Bikes basé à Kiel (Allemagne), et Yonso project, le fabricant de cadres de nos vélos au Ghana. L’objectif, contribuer à l’éducation des jeunes ghanéens via la construction d’une école grâce aux bénéfices de la vente des vélos.

Les avantages

  • Vélos plus écologiques : le bambou est un matériau naturel plus écologique que les matériaux classiques.
  • Vélos solidaires : en achetant ces vélos, vous contribuez à l’éducation de jeunes ghanéens et au bien-être des locaux. En effet, une école est en construction au Ghana et la production des cadres permet la création d’emplois.
  • Vélos confortables : les fibres de bambou absorbent mieux les vibrations, mieux que les vélos en aluminium ou en acier.
  • Vélos solides : appelé acier végétal, le bambou est extrêmement résistant. Idéal pour un VTT ou un vélo de ville au quotidien.
  • Vélos originaux : ils sont fabriqués de manière artisanale. Aucun vélo ne ressemble à un autre, rien à voir avec les vélos qui sortent de moules industriels à la chaîne !

Les inconvénients

  • Vélos par super-légers : le bambou étant plus lourd que les autres matériaux, il ne vous permettra pas d’obtenir la légèreté des vélos de compétitions cyclistes. Néanmoins, son poids est équivalent à un vélo de ville classique.

hlbd pour Vivacité