Dinant 5500

Des formations pour les demandeurs d’emploi afin d’endiguer la pénurie de main d’œuvre dans l’Horeca

Dans l'Horeca, on ne cesse de le répéter depuis la reprise des activités du post-covid : on manque encore cruellement de main d'œuvre ! Avec la crise sanitaire, de nombreux serveurs, barmans et cuisiniers ont décidé de changer le métier. Et aujourd'hui, ce n'est pas simple de reformer les équipes. 

Luc Marchal, ex-restaurateur hennuyer et Président de la Fédération Horeca Hainaut, a décidé d'organiser des formations pour des demandeurs d'emploi afin d'endiguer cette pénurie. "L'idée m'en venue de passer par le centre Horeca Forma Wallonie, qui forme spécifiquement aux métiers de l'hôtellerie, pour organiser dans l'urgence des formations pour les demandeurs d'emploi qui sont en recherche de nouvelles possibilités."

Laisser une chance à tout monde

Les formations viennent de commencer à Mons et à Dinant, mais d'autres formations seront aussi organisées à Marche-en-Famenne et à Nivelles. "Ce sont des formations accélérées en aide en cuisine et aide en salle, explique-t-il. Une formation d'un mois suivie d'un stage d'un mois en entreprise." Une aubaine pour de les demandeurs d'emplois prêts à tenter l'aventure.

Franco Lombardo, directeur du Centre d'excellences de Métiers de l'Horeca à Mons, accueille en ce moment les candidats. Il est très enthousiaste face à l'initiative : "Je ne vois pas pourquoi on ne laisserait pas une chance à des personnes qui, peut-être, ne correspondent pas au profil mais qui peuvent se découvrir et se dire que travailler dans la restauration "ça me plaît"..."

Et Luc Marchal l'affirme : "Que ce soit en salle, en cuisine ou en réception d'hôtels... il manque du personnel à tous les niveaux des métiers de l'hôtellerie en général !"

Anne-Françoise Moens

Retrouvez l'article original sur RTBF